Jacques Siclier

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Jacques Siclier est un journaliste, scénariste, historien, critique de cinéma et écrivain français, né le 27 mars 1927 à Troyes et mort le 8 novembre 2013 à Paris.

Biographie[modifier | modifier le code]

Jacques Siclier a été critique de cinéma pour Le Monde et Télérama[1]. Il a collaboré aux Cahiers du cinéma pendant deux ans, à la fin des années 1950, et a fait partie de l'équipe des critiques de cinéma de l'émission radiophonique Le Masque et la Plume.

Chroniqueur de télévision au Monde à partir de 1960, il a signé les scénarios de deux feuilletons télévisés, Janique Aimée et Les Habits noirs[2].

Il a été membre du jury à la Mostra de Venise 1992.

Publications[modifier | modifier le code]

  • Le Mythe de la femme dans le cinéma américain, Éditions du Cerf, 1956
  • La Femme dans le cinéma français, Éditions du Cerf, 1957
  • Ingmar Bergman, Éditions universitaires, 1960
  • Nouvelle vague ?, Éditions du Cerf, 1961
  • Guitry, Anthologie du cinéma, 1966
  • Un Homme Averty, Jean-Claude Simoen, 1976
  • La France de Pétain et son cinéma, Henri Veyrier, 1981
  • Les Nuits de juillet, Seghers, 1991
  • Le Cinéma français, 2 volumes, Ramsay, 1996
Coauteur

Acteur[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Pierre Le Quéau, 20 ans de sociologie de l'art : bilan et perspectives : Marseille 1985-Grenoble 2005, actes du colloque international de Grenoble, l'Harmattan, 2007, p. 108-111 (ISBN 9782296044111)

Liens externes[modifier | modifier le code]