Jacques Revel

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Revel.

Jacques Revel (né en 1942 à Avignon) est un historien français, directeur d'études émérite et ancien président de l'École des hautes études en sciences sociales (EHESS).

Aperçu biographique[modifier | modifier le code]

Après des études secondaires au lycée Lakanal puis au lycée Louis-le-Grand, il entre en 1963 à l'École normale supérieure (ENS), dont il sort en 1968 agrégé d'histoire. Ancien membre de l'École française de Rome[1] (EFR), il a enseigné à la Sorbonne, à l'École normale supérieure et à l'École des hautes études en sciences sociales.

Spécialiste de l'histoire sociale et culturelle de l'Europe moderne (XVIe ‑ XVIIIe siècles), et singulièrement de l'Italie, il a commencé sa carrière en se plaçant dans le sillage de l'École des Annales, dont il a dirigé la revue. Puis, en s'intéressant à l'historiographie des XIXe et XXe siècles, il a participé au mouvement d'introduction en France du courant italien de la micro-storia.

Il a été président de l'EHESS de 1995 à 2004[2], où il a succédé à Marc Augé.

Publications[modifier | modifier le code]

  • avec Michel de Certeau et Dominique Julia, Une politique de la langue. La Révolution française et les patois. L'enquête de Grégoire (1790-1794), Paris, 1975 ; rééd. augmentée d'une postface de D. Julia et J. Revel, Paris, Gallimard, Folio, 2002.
  • avec Dominique Julia et Roger Chartier, Histoire sociale des populations étudiantes, Paris, EHES, 2 vol.
  • (éd.), Jeux d'échelle, Paris, Le Seuil-Gallimard, 1996
  • avec François Hartog (dir.), Les usages politiques du passé, Enquête, Paris, éditions de l'EHESS, 2001.
  • avec G. Levi (eds.), Political Uses of the Past. The Recent Mediterranean Experience, Frank Cass, Londres-Portland, 2002.
  • avec Jean-Claude Passeron (dir.), Penser par cas, Enquête, Paris, éditions de l'EHESS, 2005.
  • Un momento historiográfico, Buenos Aires, Manantial, 2006.
  • (éd.), Giochi di scala. La microstoria alla prova dell'esperienza, Rome, Viella, 2006.
  • Las Construcciones francesas del pasado, La escuela francesa y la historiografía del pasado, Fondo de Cultura Económica, Buenos Aires, 2002.
  • Un parcours critique. Douze essais d'histoire sociale, Paris, Galaade, 2006.
  • avec Jean-Boutier et Jean-Claude Passeron (dir.), Qu'est-ce qu'une discipline ?, Paris, Éditions de l’école des hautes études en sciences sociales, « Enquête 5 », 2006.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Jacques Revel, Présentation de Karim Fertikh et Hélène Richard
  2. Voir sa page de l'EHESS.