Jacques Raverat

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Raverat.

Jacques Pierre Raverat (1885-1925) est un peintre français.

Il suit des études de Mathématiques à la Sorbonne, puis il part étudier en Angleterre à Cambridge et à Londres[1].

Il épouse en 1911 l'artiste anglaise, graveur sur bois, Gwen Darwin, fille de George Darwin, et petite-fille de Charles Darwin. Ils ont deux filles, Élisabeth (1916–2014) et Sophie (1919–2011). Il est un ami de Virginia Woolf[2] et d'André Gide qu'i recevait dans sa résidence de Saint-Paul-de-Vence[3]. Il a souffert de la sclérose en plaques[4].

Sources[modifier | modifier le code]

  • Fiche data BNF: Jacques Raverat (1885-1925)
  • (en) Frances Spalding,Gwen Raverat: amis, famille et affections, éd. Random House, 2010, ISBN 1409029417
  • (en) Lindsay Marie Newman, David Steel, Gwen and Jacques Raverat: Paintings and Wood-engravings, éd. University library, Lancaster, 1989, ISBN 0901272647
  • André Gide et ses peintres: exposition au Musée d'Uzès, 25 juin 1993-20 août 1993, Musée d'Uzès, éd. Equinoxe, 1993

Références[modifier | modifier le code]

  1. André Gide, Correspondance avec Eugène Rouart, vol. 2 , 1902 à 1936, p. 502, éd.Presses Universitaires Lyon, 2006, ISBN 2729707964
  2. Viviane Forrester, Virginia Woolf, éd. Albin Michel, 2009, ISBN 2226199721
  3. André-Louis Sanguin, André Siegfried: Un visionnaire humaniste, p. 219, éd.L'Harmattan, 2010, ISBN 2296255981
  4. Christian Soleil, Mémoires de Duncan Grant, vol. 2, p. 53, éd. Société des Ecrivains, 2012, ISBN 2748386795

Liens externes[modifier | modifier le code]