Jacques Lemaire (hockey sur glace)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Jacques Lemaire.

Jacques Lemaire

Photo de Lemaire

Lemaire en 2009.

Nationalité Drapeau du Canada Canada
Né le 7 septembre 1945,
LaSalle (Canada)
Entraîneur retraité
A entraîné LNH
Canadiens de Montréal
Wild du Minnesota
Devils du New Jersey
LNB
HC Sierre
Activité 1979 – 2011
Joueur retraité
Position Centre
A joué pour LNH
Canadiens de Montréal
LAH
As de Québec
LCH
Apollos de Houston
Carrière pro. 1964 – 1979

Jacques Gérard Lemaire (né le 7 septembre 1945 à LaSalle au Canada) est un joueur et un entraîneur de hockey sur glace canadien.

Biographie[modifier | modifier le code]

Pendant sa carrière de joueur dans la Ligue nationale de hockey qui dure de 1967 à 1979, il occupe la position de centre pour les Canadiens de Montréal. Son tir était réputé pour être redoutable.[réf. nécessaire]. Il fait partie de joueurs ayant participé à la plus longue période de succès de l'équipe, remportant la coupe Stanley à huit reprises en 1968, 1969, 1971, 1973, 1976, 1977, 1978 et 1979. En carrière, incluant les séries éliminatoires il cumule 427 buts et 547 aides, pour un total de 974 points en 998 parties.

À la surprise générale, il quitte le Canadien en 1979 pour entamer une carrière d'entraîneur en Suisse, au HC Sierre où il demeure durant deux saisons. En 1981, il devient entraîneur des Chevaliers de Longueuil de la Ligue junior majeure du Québec, qu'il mène à la Coupe du Président dès la première année. Il fait ensuite une brève apparition à la barre du Canadien durant la saison 1984-1985 et devient adjoint au directeur-gérant la saison suivante. C'est avec les Devils du New Jersey de 1993-1994 à 1997-1998 qu'il forge réellement sa réputation. En 1995, il mène son équipe à la coupe Stanley, gagnant par balayage la finale contre les Red Wings de Détroit qui était considérée par bien des experts comme étant une équipe bien supérieure aux Devils. Il utilise alors la trappe défensive, une stratégie qui consiste à créer un barrage en zone neutre. Cette stratégie est considérée comme efficace mais peu spectaculaire. Après cette victoire, l'équipe connaît moins de succès mais la trappe est adoptée par de nombreuses équipes de la LNH. Il occupe le poste d'entraîneur-chef pour le Wild du Minnesota jusqu'à sa démission le 11 avril 2009.

Le 13 juillet 2009, il revient dans l'organisation des Devils du New Jersey en tant qu'entraîneur-chef et en compagnie de Mario Tremblay, mais prend sa retraite moins d'un an plus tard, le 26 avril 2010, après la défaite des Devils lors de la première ronde des séries éliminatoires[1]. Il va toutefois demeurer dans l'entourage des Devils en tant que conseiller du directeur général Lou Lamoriello.

Le 23 décembre 2010, il reprend le poste d'entraîneur-chef des Devils du New Jersey, en remplacement de John Maclean.

Trophées et honneurs[modifier | modifier le code]

  • Membre de la première équipe d'étoiles de la ligue junior majeure du Québec, à titre d'entraîneur, en 1983.
  • Intronisé au Temple de la Renommée du hockey, en 1984.
  • Remporte le trophée Jack Adams du meilleur entraîneur en 1994 et 2003.
  • L'aréna municipal de l'arrondissement LaSalle porte le nom d'Aréna Jacques-Lemaire.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (en) Lemaire prend sa retraite sur le site officiel de la LNH.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Denis Gravel, Patrick Allard et autres: Dictionnaire biographique de LaSalle. Société historique Cavelier-de-LaSalle, LaSalle, 2005
  • Patrick Fontaine : Dictionnaire LaPresse des sports du Québec. Libre Expression, 1996