Jacques Le Glou

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Jacques Le Glou est un producteur de cinéma français, né le 18 mai 1940 à Paris et mort à Nantes le 9 décembre 2010[1],[2].

Vice-président d'Unifrance et président (2001-2003) de l'Association des exportateurs de films (Adef), il a notamment connu Guy Debord, dont il a contribué à rééditer les films en DVD en 2005[3]. Proche d'Étienne Roda-Gil, il a signé un certain nombre de chansons détournées qui figurent dans l'album Pour en finir avec le travail produit par lui-même à l'enseigne des Éditions Musicales du Grand Soir en 1974 (réédité depuis en CD par EPM). Il y signe le texte Le Détournement dans la chanson et la révolution.

Filmographie[modifier | modifier le code]

Cinéma[modifier | modifier le code]

Télévision[modifier | modifier le code]

Théâtre[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. « Jacques Le Glou, l'ambassadeur des films s'en va... », sur lefilmfrancais.com, Le Film français,‎ 9 décembre 2010 (consulté le 19 décembre 2010).
  2. « Les exportateurs saluent la mémoire de Jacques Le Glou », sur lefilmfrancais.com, Le Film français,‎ 13 décembre 2010 (consulté le 19 décembre 2010).
  3. Jacques Le Glou, exportateur de films, Le Monde, 18 décembre 2010, article nécrologique par Jean-Luc Douin.

Liens externes[modifier | modifier le code]