Jacques Lœillet

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Jacques Lœillet, baptisé à Gand le 7 juillet 1685[1] et mort à Gand le 28 novembre 1748)[1], est un compositeur et hautboïste belge de la période baroque.

Biographie[modifier | modifier le code]

Né à Gand, en Belgique, alors aux Pays-Bas espagnols, il était le plus jeune frère de Jean-Baptiste Lœillet de Londres. Comme son frère, il fit ses études à la maîtrise de la cathédrale de Gand[2]. Il servit comme hautboïste pour l'électeur Maximilien-Emmanuel de Bavière[1]'[2]. En 1715, il faisait partie de la chambre du roi Louis XV à Versailles[1]'[2] en qualité d'hautboïste. Il retourna à Gand en 1746 et y mourut deux années plus tard.

Œuvres[modifier | modifier le code]

Il a composé des œuvres pour hautbois, violon et pour ensembles de cordes.

Discographie[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a, b, c et d Marc Honegger, Dictionnaire de la musique : Tome 2, Les Hommes et leurs œuvres. L-Z, Bordas,‎ 1979, 1232 p. (ISBN 2-04-010726-6), p. 657
  2. a, b et c Dictionnaire de la musique : sous la direction de Marc Vignal, Larousse,‎ 2011, 1516 p. (ISBN 978-2-0358-6059-0), p. 826