Jacques Jansen

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Jansen.

Jacques Jansen

Nom de naissance Jacques Toupin
Naissance 22 novembre 1913
Paris, Drapeau de la France France
Décès 13 mars 2002 (à 88 ans)
Paris, Drapeau de la France France
Activité principale Artiste lyrique
Baryton
Maîtres Charles Panzéra
Claire Croiza

Jacques Jansen (né Jacques Toupin à Paris le 22 novembre 1913 et mort le 13 mars 2002 dans la même ville) est un baryton martin français.

Biographie[modifier | modifier le code]

Jacques Jansen commence sa formation musicale par sept années de violon puis s'exerce au violoncelle et au basson. À la suite d'un accident pulmonaire vers 21 ans durant son service militaire, il se met au chant pour accroître son souffle. Il étudie le répertoire de Gabriel Fauré avec Charles Panzéra pendant plus de deux ans.

À partir d'octobre 1938 Jacques Jansen reçoit une double formation de chanteur au Conservatoire de musique de Paris et de comédien au Conservatoire d’art dramatique de Paris. Dans le conservatoire de musique, il est l’élève de Claire Croiza (pour le chant) et de Georges Viseur (pour le solfège). En 1940, il y reçoit un premier prix de chant. Au Conservatoire d’art dramatique, ses professeurs sont René Simon (pour la diction) et Louis Jouvet (pour la comédie). Il y reçoit une médaille de diction et un deuxième accessit de tragédie.

Il fit ses débuts comme Pelléas dans l'opéra Pelléas et Mélisande de Claude Debussy au Grand Théâtre de Genève en 1941 et le chantera quarante années sur les plus grandes scènes du monde (Scala, Covent Garden, Met, Colón ...). Il enregistra le rôle la même année avec le chef d'orchestre Roger Désormière et la soprano Irène Joachim. Cet enregistrement est considéré comme une des références de cet opéra.

Jansen enregistra à nouveau le même rôle sous la direction d'André Cluytens et Désiré-Émile Inghelbrecht. Aujourd'hui il est davantage connu dans ce rôle quoique qu'ayant aussi chanté l'opéra baroque Les Indes galantes de Jean-Philippe Rameau, l'opéra moderne Christophe Colomb de Darius Milhaud, l'opérette La Veuve joyeuse de Franz Lehár et des lieder.

Avant d'être attaché à la troupe de l'Opéra-comique, il multiplie les rôles d'opérette dont 1500 fois le personnage de Danilo dans La Veuve joyeuse, tout particulièrement au théâtre Mogador.

Filmographie[modifier | modifier le code]

Théâtre[modifier | modifier le code]

Lien externe[modifier | modifier le code]