Le titre de cette page ne peut être modifié.

Jacques Ier de Monaco

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Jacques Ier.
Jacques Ier
Image illustrative de l'article Jacques Ier de Monaco
Titre
5e prince de Monaco
29 décembre 17317 novembre 1733
(1 an, 10 mois et 9 jours)
Prédécesseur Louise
Successeur Honoré III
Biographie
Titre complet titulature complète
Hymne royal Hymne monégasque
Dynastie Maison Grimaldi
Nom de naissance 'Jacques François Léonor de Goyon de Matignon
Date de naissance 1689
Lieu de naissance Torigni-sur-Vire (France)
Date de décès 1751
Père Jacques III de Goyon de Matignon, comte de Torigni
Mère Charlotte de Goyon de Matignon
Conjoint Louise Grimaldi
Enfant(s) Prince Antoine-Charles de Monaco
Honoré III Red crown.png
Prince Charles de Monaco, comte de Carladès
Prince François-Charles de Monaco, comte de Torigni
Prince Charles-Maurice de Monaco, comte de Valentinois

Jacques Ier de Monaco
Princes de Monaco

Jacques François Léonor de Goyon de Matignon est né à Torigni-sur-Vire, Manche, Normandie en 1689 et est décédé en 1751. Il était le fils de Jacques III de Goyon de Matignon, comte de Torigni (1644-1725) et de Charlotte de Goyon de Matignon (1657-1721).

En 1731, au décès de son épouse Louise-Hippolyte de Monaco, princesse de Monaco, il devient prince souverain de Monaco, sous le nom de Jacques Ier de Monaco, duc de Valentinois, pair de France. Possédant les terres d'Hautot-sur-Mer, cette commune française était passée un temps suite à son mariage sous la tutelle monégasque[1].

Un prince normand à la Cour de Monaco[modifier | modifier le code]

Devenu veuf, Jacques gouverna la principauté pendant les deux années nécessaires à son fils, Honoré III, pour atteindre la majorité. Il vécut à la Cour de Versailles et dans son hôtel particulier à Paris, l'hôtel de Matignon.

Titulature[modifier | modifier le code]

En effet, cette terre fut à nouveau érigée en duché-pairie en sa faveur et en celle de ses héritiers mâles et légitimes, par lettres patentes de Louis XV[2].

  • 1725-1731 : Son Altesse le duc de Valentinois, pair de France, comte de Torigni, sire de Matignon, baron de Saint-Lô, baron de La Luthumière, baron de Hambye et duc d'Estouteville ; gouverneur des îles Chausey.
  • 1731-1751 : Son Altesse Sérénissime le prince de Monaco, duc de Valentinois, pair de France, comte de Torigni, etc.

Armoiries[modifier | modifier le code]

Articles détaillés : Armoiries de Monaco et Armorial des Grimaldi.
Blason Blasonnement :
Fuselé d'argent et de gueules.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. http://www.infos-dieppoises.fr/Archives2008/GrimaldiHautot.htm
  2. La Chesnaye-Desbois, 1776.

Articles connexes[modifier | modifier le code]