Jacques Henri-Labourdette

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Jacques Henri-Labourdette
Présentation
Naissance 1915
Décès 27 mai 2003 (à 88 ans)
Le Rouret (Alpes-Maritimes)
Nationalité Drapeau de la France France
Mouvement(s) Architecture moderne
Activité(s) Architecte-conseil de l'État
Diplôme DPLG en 1942
Formation École nationale supérieure des beaux-arts, atelier Lemaresquier
Œuvre
Agence Cabinet Boileau-Labourdette puis Suabla / Sethia
Réalisations Grand ensemble de Sarcelles
Tour Albert

Jacques Henri-Labourdette est un architecte français né en 1915 et décédé le 27 mai 2003 au Rouret (Alpes-Maritimes).

Biographie[modifier | modifier le code]

Élève à l’École nationale supérieure des beaux-arts, il entre dans l'atelier de Charles Lemaresquier. Il fonde en 1945 avec Roger Boileau le cabinet Boileau-Labourdette. Celui-ci est transformé en une vaste agence à partir de 1961 composé d'une agence d’architecture (la Suabla) et d'un bureau d’études techniques (la Sethia). L'agence existe toujours mais sous un autre nom.

Représentant du Mouvement Moderne, Jacques Henri-Labourdette s'est fait connaître en France pour ses réalisations, marquées du sceau du modernisme et de l'innovation technique. Réputé pour ses grands ensembles, il a travaillé en étroite collaboration avec des bailleurs sociaux tels que l'OCIL chargé du 1 % logement ou encore la SCIC, société immobilière de la Caisse des dépôts et consignations. On estime qu'il a construit 65 000 logements au cours de sa carrière.

Il occupe la fonction d'architecte-conseil de l'État pendant 17 ans. Il est nommé en 1968 conseiller technique du ministre de l’Equipement, Albin Chalandon, promoteur de la maison individuelle industrialisée.

Principales réalisations[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

  1. Voir la Fiche descriptive du bâtiment sur le site de DOCOMOMO
  2. Voir Dominique Lefrançois, Guide des sources pour l’étude des grands ensembles. Garges-lès-Gonesse, Sarcelles, Villiers-le-Bel, 1950-1980, éditions de la Mission Mémoires et Identités en Val de France, 2005 [lire en ligne] ou encore Mission Mémoires et Identités en Val de France, Catalogue de ressources documentaires sur le grand ensemble de Sarcelles 1954-1976, collection « Les publications du Patrimoine en Val de France », no 9, Communauté d’agglomération Val de France, 2007 [lire en ligne].
  3. Photos de la Tour Albert sur le site Structurae.
  4. Pour une histoire de l'ensemble, voir le site de l'association pour la sauvegarde de l'immeuble.

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Ouvrages de l'architecte

  • « L’architecte face à l’industrialisation. Vivre son temps », Techniques et architecture, 27e série, no 5, février 1967
  • Aventure d'architecte, S.A Éditeur Chiasso, 1975
  • « Réflexions sur les tracés urbains : les grands ensembles », Cahiers du CREPIF, no 17, décembre 1986, p. 21-30
  • Jacques Henri-Labourdette, architecte - Une vie, une œuvre, éd. Gilletta-Nice-Matin, Nice, 2002, 158 p.

Liens externes[modifier | modifier le code]