Jacques Fonteray

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Jacques Fonteray, (10 février 1918 à Grenoble, 6 février 2013 à Paris), est l'un des créateurs de costumes les plus « capés » du cinéma français.

Il a créé notamment les costumes de Barbarella, La Banquière, Moonraker, Borsalino, et plus récemment Une femme française.

« Nous vivons à une époque de transition formidable, où chacun de nous peut s'exprimer sur la "toile", mot familier qui évoque ensemble : l'écran d'ordinateur, l'écran de cinéma, la peinture… Si par bonheur, la diffusion de l'un de mes dessins sur internet faisait rêver quelqu'un ou suscitait un désir de création, notre mission serait remplie, et nous pourrions en être fiers. » (Extrait du discours de Jacques Fonteray à l'occasion du don de quelque 200 maquettes de costumes à la Cinémathèque française, le 23 septembre 2008.)

Repères biographiques[modifier | modifier le code]

  • 1936 à 1939 : diplôme de l’École nationale supérieure des Arts Décoratifs (ateliers de Legueult, Oudot, Jaulmes).
  • 1940 à 1945 : prisonnier de guerre.
  • 1946 à 1963 : double activité de peintre de décorateur.
  • 1949 : prix national – Mention.
  • 1951 : première Biennale de Menton – Prix.
  • 1957 : « Lainière de Roubaix » : décoration à l'occasion de la venue de la reine Élisabeth II.
  • 1958 : lauréat du concours d'affiche du référendum de 1958.
  • 1963 : décors de fin d'année pour Christian Dior.

Filmographie[modifier | modifier le code]

Expositions[modifier | modifier le code]

  • 2007 : Vincennes, Rencontres internationales du cinéma du patrimoine, « Costumes pour le cinéma »
  • 2007 : Clermont-Ferrand, Galerie d’Art contemporain, « Jacques Fonteray – Créations 1946-2007 »
  • 2006 : Nogent-le-Rotrou, Hôtel de Ville, « 50 ans d’amour du cinéma »
  • 2006 : Evreux, « Festival du film serbe »
  • 2005 : Paris, Mairie du VIIe, « Le 7e art dans le VIIe, hommage à Jacques Fonteray »
  • 2005 : Vence, XIe rencontres Culture et Cinéma, « Dessins pour le cinéma »
  • 2003 : Toulouse, Festival international du making-of, « Hommage à Jacques Fonteray »
  • 2001 : Montreuil (93), « L’industrie du rêve, un siècle en costumes »
  • 2000 : Paris, Cinémathèque, « Deux créateurs de costumes : Marcel Escoffier, Jacques Fonteray »
  • 2000 : Paris, Pavillon des Arts, « Nos plus belles robes de cinéma »
  • 1999 : Colmar, Festival de cinéma, « Costumes pour le cinéma »
  • 1998 : Potsdam, Filmmuseum, « Mythos Romy Schneider »
  • 1996 : Paris VIIe, Galerie J.F. Voltz, « Dessins pour le cinéma »
  • 1994 : Saint Egrève (38), « Œuvres pour le cinéma »
  • 1993 : Paris, La Madeleine, « Double peau, double expo »
  • 1985 : Nice, Villa Arson, « De Barbarella à la Banquière, 120 esquisses de costumes de cinéma »
  • 1984 : Kathmandou (Népal), Institut culturel français
  • 1983 : Clermont-Ferrand, Maison des congrès et de la culture, « Costumes de cinéma à travers un créateur »
  • 1981 : Clermont-Ferrand, galerie Le quartier Blatin, « Jacques Fonteray, dessins, pastels »
  • 1980 : La Farlède (83), « Les femmes et le cinéma »
  • 1975 : Paris, Grand Palais, « Les grands décorateurs de théâtre et de cinéma »
  • 1971 : Paris, Musée des Arts Décoratifs, « Deux mille ans de mode »
  • 1968 : Paris, Galerie 3+2, « Forest Fonteray Barbarella and Co »

Théâtre[modifier | modifier le code]

  • 2004 : théâtre des Bouffes parisiens, Dialogues de Bêtes de Colette.
  • 1977 : théâtre de la porte Saint-Martin, Pas d'orchidée pour Miss Blandish de Frédéric Dard d'après James Hadley-Chase.
  • 1973 : théâtre Saint-Georges, La Culotte d'une jeune fille pauvre de Roland Dubillard.
  • 1970 : théâtre de la Michodière, Pauvres assassins de Pavel Kohout.
  • 1969 : théâtre des Amandiers, Monsieur Jean de Roger Vaillant.
  • 1967 : théâtre des Mathurins, Alice dans le jardin du Luxembourg de Romain Weintgarten.
  • 1965 : théâtre des Mathurins, La Vie que je t'ai donnée de P.L. Pirandello.
  • 1965 : festival de Donaueschigen, Le Voile d’Orphée de Pierre Schaeffer et Pierre Henry.
  • 1955 : théâtre de l’Étoile, Ballets de l’étoile de J. Laurent et M. Béjart ; décors pour « l’Inconnu ».

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Costumes pour le cinéma, carnet de dessins, éd. Volets verts, 1999, (ISBN 9782910090128)

Liens externes[modifier | modifier le code]