Jacques Dupuis (jésuite)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Jacques Dupuis.

Jacques Dupuis, né le à Huppaye dans le Brabant wallon (Belgique) et décédé le à Rome (Italie) était un prêtre jésuite belge, missionnaire et théologien des religions en Inde. Il a enseigné la théologie dogmatique à partir de 1959 au théologat jésuite de Kurseong (et Delhi) en Inde et à partir de 1984 à l'Université pontificale grégorienne de Rome.

Biographie[modifier | modifier le code]

Formation en Belgique[modifier | modifier le code]

Né le 5 décembre 1923 à Huppaye, Jacques Dupuis est le fils de Fernand et Lucie Dupuis. Il a deux frères et une sœur.

Après des études secondaires au collège du Sacré-Cœur de Charleroi il entre au noviciat des jésuites le . Ayant très tôt souhaité être envoyé en mission en Inde, il s'embarque le à Naples sur un bateau en partance pour Bombay où il arrive deux mois plus tard. De là, il traverse le pays en train pour arriver à Calcutta.

Formation en Inde et à Rome[modifier | modifier le code]

Dupuis enseigne durant trois ans au collège Saint-Xavier de Calcutta (1948-1951). Cette expérience lui fait découvrir comment l'hindouisme forme la personnalité de jeunes étudiants, tels ceux qui lui sont confiés. Cette découverte de la diversité des religions est à l'origine de ce qui sera sa recherche et réflexion durant toute sa vie: La révélation de Dieu aux hommes passe-t-elle nécessairement par la personne de Jésus-Christ?

En janvier 1952, il fait ses études de théologie au théologat Sainte-Marie de Kurseong, près de la ville de Darjeeling, dans les montagnes de l'Himalaya. Il y est ordonné prêtre le 21 novembre 1954. En 1955 il passe quelques mois dans une paroisse de Calcutta puis fait son Troisième An à Hazaribag (1956-1957).

Il poursuit des études de théologie à Rome, de septembre 1957 à février 1959, où il est admis au grade de docteur en théologie de l'Université Grégorienne. Sa thèse est intitulée L'esprit de l'homme. Étude sur l'anthropologie religieuse d'Origène.

Théologien et professeur de théologie[modifier | modifier le code]

En 1959 il est de retour en Inde, et plus précisément au théologat de Kurseong où il est nommé professeur de théologie dogmatique. Lorsque, en 1971, le théologat déménage à New-Delhi et change de nom, devenant le Vidyajyoti College of Theology, Dupuis l'accompagne. Il y est professeur jusqu'en 1984.

Outre l'enseignement Dupuis est fort engagé dans la recherche théologique. Il publie de nombreux articles dans diverses revues théologiques, en particulier dans le Vidyajyoti: Journal of Theological Reflection dont il est également le directeur de 1977 à 1984. En 1973, il publie, avec Josef Neuner The Christian faith in the doctrinal documents of the Catholic church, une anthologie de documents essentiels du Magistère catholique, tirés des conciles et des écrits pontificaux. Cet ouvrage de 1 135 pages est fort utilisé dans les séminaires et est une référence dans le monde catholique anglophone.

Il est également conseiller en matière de théologie de la Conférence épiscopale indienne [CBCI] et collabore avec la Fédération des Conférences épiscopales d'Asie [FABC].

Rome[modifier | modifier le code]

En mai 1984, après 36 ans d’enseignement en Inde, il est appelé à l'Université Grégorienne, à Rome, pour y enseigner la Christologie, un sujet central de la théologie dogmatique. Il y dirige également Gregorianum, la revue de l'université, durant de nombreuses années. De 1985 à 1995, il est consulteur au Conseil pontifical pour le dialogue interreligieux.

Un livre publié en 1989 Jésus-Christ à la rencontre des religions le fait mieux connaître. Bien reçu par ses confrères théologiens le livre est rapidement traduit en italien, anglais et espagnol.

Mise en examen[modifier | modifier le code]

Une autre œuvre majeure, le Vers une théologie chrétienne du pluralisme religieux, sort en libraire en 1997. En octobre 1998, la Congrégation pour la doctrine de la foi, alors dirigée par le cardinal Joseph Ratzinger, futur Benoît XVI, met le livre en examen. On reproche à Dupuis un manque de clarté sur l’unicité du rôle du Christ dans le salut du monde, et des ambiguïtés sur la présence de l’action de l’Esprit-Saint dans les religions non-chrétiennes.

Un longue enquête de 32 mois débouche sur une Notification publiée dans l'Osservatore Romano du . L'ouvrage de Dupuis n'est ni interdit, ni modifié, mais les examinateurs constatent que le livre contient de graves ambiguïtés et des difficultés sur des points doctrinaux importants qui peuvent conduire le lecteur à des opinions erronées ou dangereuses. Le cardinal Ratzinger écrit : « Il est en conformité avec la doctrine catholique d’écrire que des semences de vérité et de bonté se trouvant dans les autres religions font partie en quelque sorte des vérités contenues dans la Révélation de et en Jésus-Christ. Par ailleurs il est erroné d’affirmer que de tels éléments de vérité et de bonté, ou certains d’entre eux, ne dérivent pas fondamentalement de la même médiation-source du Christ » [1]

En 2001 le pape Jean-Paul II reconnaît le travail de pionnier fait par Jacques Dupuis dans la réflexion théologique sur place qu’occupent les religions non-chrétiennes dans le ‘plan divin de salut du monde’.

Jacques Dupuis meurt inopinément, à Rome, le 28 décembre 2004, quelques jours après avoir célébré avec ses confrères ses 50 ans de sacerdoce.

Œuvres[modifier | modifier le code]

  • « L'Esprit de l'Homme » - Étude sur l'anthropologie religieuse d'Origène, Éditions Desclée de Brouwer, Bruges/Paris, 1967 (OCLC 5957024)
  • The Christian faith in the doctrinal documents of the Catholic church (avec Josef Neuner), Mercier Press, Dublin/Cork, 1973 (OCLC 1184088)
  • Jésus-Christ à la rencontre des religions, Éditions Desclée de Brouwer, Paris, 1989 (ISBN 2-7189-0433-X)
  • Homme de Dieu, Dieu des hommes - Introduction à la christologie, Éditions du Cerf, Paris, 1995 (ISBN 2204051373)
  • Vers une théologie chrétienne du pluralisme religieux, Éditions du Cerf, Paris, 1997 (ISBN 2204057592)
  • La Rencontre du christianisme et des religions - De l'affrontement au dialogue, Éditions du Cerf, Paris, 2002 (ISBN 2204069507)

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Daniel Kendall et Gerard O'Collins (ed): In many and diverse ways: in honour of Jacques Dupuis, New-York, 2003.

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Notification sur le livre du P. Jacques Dupuis, S.J., « Vers une théologie chrétienne du pluralisme religieux » Paris, Cerf 1997

Sources[modifier | modifier le code]