Jacques Duchesne-Guillemin

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Jacques Duchesne.

Jacques Duchesne-Guillemin

Nom de naissance Jacques Duchesne
Naissance
Jupille-sur-Meuse
Décès (à 101 ans)
Liège
Nationalité Belge
Pays de résidence Drapeau de la Belgique Belgique
Diplôme
Doctorat en philologie (1931)
Profession Linguiste, philologue et orientaliste
Formation

Jacques Duchesne-Guillemin, né Jacques Duchesne le à Jupille et mort le [1] à Liège, à l'âge de 101 ans, est un linguiste, philologue et orientaliste belge, spécialiste de l'Iran ancien et professeur à l'université de Liège.

Biographie[modifier | modifier le code]

Docteur en philologie classique de l'université catholique de Louvain en 1931, il effectue ensuite un séjour de deux ans à Paris, grâce à une bourse. Il y étudie la linguistique orientale, notamment avec Émile Benveniste, et se spécialise dans l'Iran ancien. À son retour en Belgique, il est attaché à l'université de Liège, où il étudie l'Iran islamique et la linguistique arabe et persane, avec Auguste Bricteux. Nommé en 1943 professeur à l'université de Liège, puis professeur ordinaire en 1964, il accède à l'éméritat en 1980. À partir de 1973, il est le rédacteur en chef des Acta Iranica.

Il était membre de l'Académie royale danoise des sciences et des lettres.

Publications[modifier | modifier le code]

  • Jacques Duchesne-Guillemin, La Religion de l'Iran ancien, Paris, P.U.F., 1962, 411 p..
  • Jacques Duchesne-Guillemin, Le Croissant fertile, la découverte de l'Asie antérieure, Paris, 1963.
  • Jacques Duchesne-Guillemin, Zoroastre, Paris, Robert Laffont, 1976, 265 p..

Hommages et distinctions[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. [1]