Jacques Du Brœucq

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Tombe et gisant d'Eustache de Croÿ (1540).
"La Vierge au chat", à la Cathédrale Notre-Dame de Saint-Omer.

Jacques Du Brœucq, né vers 1505 et mort en 1584, est un architecte et sculpteur des Pays-Bas méridionaux, Il est considéré comme l'un des artistes les plus importants de la Haute Renaissance dans les Pays-Bas méridionaux.

Biographie[modifier | modifier le code]

Il naît vers 1505. Cependant les historiens ne s’accordent ni sur la date exacte ni sur son lieu de naissance : certains la placent à Saint-Omer (aujourd'hui en France dans le Pas-de-Calais) et d’autres à Mons (aujourd'hui en Belgique).

Avant 1539 il voyage très probablement en Italie, peut-être dans la suite de Jean de Hennin-Liétard, seigneur de Boussu et premier écuyer de Charles Quint. En 1539-1540, il se fixe à Mons et y demeure jusqu'à la fin de sa vie. En effet à cette époque, les archives attestent pour la première fois de sa présence à Mons. Il est fait mention de la location d'une annexe de l'école des enfants pauvres (des «povres enffans», d'après l'orthographe de l'époque). Plus tard, il achète une maison près de l'hôpital des sœurs grises.

En 1540, il dirige les travaux au château de Boussu. Il participe aussi à l'érection du mausolée d'Eustache de Croÿ à Saint-Omer. En 1541-1545, il livre les premières sculpture du jubé de la collégiale Sainte-Waudru (Mons) et il entame les travaux du château de Binche pour Marie de Hongrie. En 1547 débutent les travaux du château de Mariemont. Il dresse aussi les plans de l'hôtel de ville de Beaumont. En 1553, il trace des plans pour une résidence secondaire de Charles Quint à Bruxelles. Vers 1560-1565 s'achèvent les travaux de restauration à Binche et Mariemont. Il dresse les plans des hôtels de ville d'Ath et Anvers. En 1561, il traces les plans pour les fortifications Luxembourg et Thionville. En 1570-1572, il trace les plans du grand portail de la collégiale Sainte-Waudru. Sa femme décède en 1573 ou en 1574. Lui-même meurt le 30 septembre 1584 à Mons. Ses funérailles seront célébrées à la collégiale Sainte-Waudru le 3 octobre. Il est enterré dans le chœur de la collégiale.

Œuvres[modifier | modifier le code]

Galerie[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Catalogue de l'exposition organisée à Mons et Boussu pour le 500e anniversaire de sa naissance (175 pages)


Article connexe[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]