Jacques Clouseau

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour l’article homonyme, voir Clouseau
Jacques Clouseau
Personnage de fiction apparaissant dans
La Panthère rose.

Origine Drapeau de la France France
Sexe Masculin
Activité(s) Inspecteur de police puis Gendarme puis Inspecteur de Police puis Inspecteur en Chef puis Inspecteur Principal
Caractéristique(s) Distrait

Film(s) La Panthère rose
Quand l'inspecteur s'emmêle
L'Infaillible Inspecteur Clouseau
Le Retour de la panthère rose
Quand la panthère rose s'emmêle
La Malédiction de la panthère rose
À la recherche de la panthère rose
L'Héritier de la panthère rose
La Panthère rose (2006)
La Panthère rose 2
Première apparition La Panthère rose
Dernière apparition La Panthère rose 2
Éditeur(s) MGM

Jacques Clouseau est un personnage de fiction créé par Blake Edwards et Maurice Richlin en 1963 dans le film La Panthère rose.

Biographie fictive[modifier | modifier le code]

Jacques Clouseau est un inspecteur de police de la Sûreté française. Sa carrière professionnelle est liée à celle d'un diamant, la Panthère rose, qu'il devra de nombreuses fois protéger et retrouver.

  • Dans le premier opus de la série, où il joue un rôle secondaire, il est chargé d'arrêter le gentleman-cambrioleur Sir Charles Litton qui convoite la Panthère Rose. Il est marié à la belle mais infidèle Simone Clouseau à qui il voue une confiance aveugle alors même qu'elle est la maîtresse et l'alliée de Litton. À la fin de l'histoire, Clouseau est victime d'une machination du cambrioleur qui le fait passer pour l'auteur de ses méfaits.
  • Dans le second opus, Clouseau a été vraisemblablement libéré de prison après les prochains coups de Litton et a quitté sa femme. Il tombe amoureux d'une jeune femme de ménage, Maria Gambrelli que tout désigne comme une meurtrière mais qu'il persiste à croire innocente. L'avenir lui donnera raison et il découvrira l'identité du véritable meurtrier.

Description[modifier | modifier le code]

Physique[modifier | modifier le code]

L'allure de l'inspecteur Clouseau est indéniablement liée à sa caractéristique principale : sa maladresse. Il est vêtu d'un imperméable beige et d'un chapeau. Il porte des gants et a toujours une moustache. Quand il mène l'enquête sous couverture en pays étranger, il va chez un ami costumier pour prendre des déguisements. Sa culture douteuse lui fait mettre des accoutrements qui passent difficilement inaperçus.

Personnalité[modifier | modifier le code]

Clouseau est donc maladroit, mais aussi gaffeur. C'est au hasard et à la chance qu'il doit de résoudre ses enquêtes. Véritable cataclysme, il sème un vrai désordre sur son passage, que ce soit en menant l'enquête ou juste en rentrant chez lui. Assez intelligent, il a souvent besoin que les autres personnages lui fassent remarquer un détail important, auquel il répond : « Je le savais ». Clouseau est en effet très digne et se relève toujours de ses chutes avec fierté. Il est d'ailleurs aussi endurant qu'un personnage de Cartoon.

Jacques Clouseau est également l'auteur de répliques délicieuses :

« Porte que ceci ? » le Major d'homme : « oui Monsieur, porte que cela »

« Cette abeille ferait mieux de filer dard-dard »

À propos de Kato, son valet et partenaire d'entrainement aux arts martiaux d'origines asiatique : « Kato, mon jaune ami »

Entourage[modifier | modifier le code]

  • Le commissaire Dreyfus : Apparaît pour la première fois dans Quand l'inspecteur s'emmêle, il est le chef de Clouseau. Il supporte très mal la maladresse de celui-ci et le traite très sévèrement. Sans le vouloir, Clouseau lui cause des accidents et fait de sa vie un cauchemar. Dreyfus en devient malade de haine et fait tout pour le tuer, mais échoue et finit à l'asile. Il réapparaît dans chaque épisode à nouveau comme chef de Clouseau et toujours fou et décidé à l'éliminer. Dans Quand la panthère rose s'emmêle après s'être échappé de l'asile, il devient un génie du mal et menace le monde d'un rayon de la mort. Clouseau fait échouer ce complot et Dreyfus est touché par ce rayon, qui le fait disparaître. Sans aucune explication, il revient dans les suites. Il est interprété par Herbert Lom dans toute la saga, mis à part La Panthère roseKevin Kline prend le rôle.
  • Kato : domestique chinois de Clouseau, il lui est fidèle et admiratif. Pour s'entraîner aux arts martiaux, Clouseau lui a ordonné de l'attaquer toujours par surprise chez lui pour tester ses techniques de combat et ses réflexes. Cela résulte en des affrontements délirants entre les personnages qui mettent l'appartement sens dessus dessous. La Malédiction de la panthère rose est le seul épisode où il suit son patron durant tout le film, car avant il n'apparaissait que dans l'appartement de Clouseau.
  • Maria Gambrelli : jeune servante de la maisonnée du banquier Ballon. Apparaît dans Quand l'inspecteur s'emmêle où Clouseau tombe amoureux d'elle et cherche à l'innocenter d'un crime malgré l'accumulation de charges accablantes. Elle réapparaît dans Le Fils de la panthère rose où le fils qu'elle a eu avec Clouseau, Jacques Gambrelli prend la suite de son père et mène l'enquête.
  • Simone Clouseau : épouse de Clouseau dans le premier film de la série. L'inspecteur lui voue une adoration et une confiance aveugles alors qu'elle le trompe avec Charles Litton, le voleur qu'il recherche. Ils divorcent probablement mais se retrouvent dans Le Retour de la panthère rose où Simone a épousé Litton. Pour une raison quelconque son prénom est devenu Claudine et ne semble pas reconnaître Clouseau quand il se trouve avec elle, idem pour Clouseau, il semble ne pas reconnaître sa femme.

Création du personnage[modifier | modifier le code]

Compte tenu de la rareté de son patronyme, on a peine à imaginer autre source d'inspiration du personnage de Jacques Clouseau que son homonyme Henri-Georges Clouzot, réalisateur français de renom ayant souffert une interdiction d'exercer à la fin de la Seconde Guerre mondiale, en raison d'allégations de collaboration avec l'occupant allemand. Au départ innocemment inclus dans la distribution du film initial aux côtés de vedettes qui en occupaient l’affiche, l'inspecteur aurait initié par son succès immédiat la série qui a suivi, une belle occasion de viser la réputation de cet "Hitchcock français" pour lequel passa Henri-Georges Clouzot, tout en moquant gentiment divers aspect de la culture française telle que représentée dans la tradition populaire anglo-saxonne.

Dans le premier épisode de cette série, "Quand l'inspecteur s'emmêle" (A Shot In The Dark - 1964), on trouve cependant cette scène du tableau noir entre Clouseau et son second à qui l'inspecteur expose laborieusement sa théorie une baguette à la main, dans une copie conforme d'une des séquences du film Les casse-pieds réalisé par Jean Dréville en 1948 et mettant en vedette Noël-Noël, un film malheureusement et peut-être conséquemment devenu introuvable.

Œuvres où le personnage apparaît[modifier | modifier le code]

Films[modifier | modifier le code]

Série animée[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Article connexe[modifier | modifier le code]

Lien externe[modifier | modifier le code]