Jacques Bridaine

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Jacques Bridaine missionnaire français, (21 mars 1701 à Chusclan, près d'Uzès - 22 décembre 1767 à Roquemaure).

Biographie[modifier | modifier le code]

Il se fit remarquer par la ferveur de son zèle et par une éloquence mâle, hardie et pleine de saillies inattendues. Il parcourut presque tous les villages du Midi, et fit jusqu'à 256 missions. On voulut l'entendre à Paris : il prononça à Saint-Sulpice un sermon sur l'éternité qui fit une grande impression sur son auditoire et dont le début est cité comme un chef-d'œuvre[1].

Ses sermons ont été publiés en 1821, par A. Seguin, Avignon, 5 volumes in-12. On a aussi de lui Cantiques spirituels.

L'Abbé Guy-Toussaint-Julien Carron a donné sa Vie sous ce titre : Le modèle des Prêtres, Paris, 1804.

En 1864, la rue Bridaine dans le quartier des Batignolles à Paris est renommée en hommage.

Notes et références[modifier | modifier le code]

    • Cet article comprend des extraits du Dictionnaire Bouillet. Il est possible de supprimer cette indication, si le texte reflète le savoir actuel sur ce thème, si les sources sont citées, s'il satisfait aux exigences linguistiques actuelles et s'il ne contient pas de propos qui vont à l'encontre des règles de neutralité de Wikipédia.