Jacques Brault

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Brault.

Jacques Brault est un poète, romancier et essayiste québécois né à Montréal en 1933.

Biographie[modifier | modifier le code]

Il a fait ses études au Collège Sainte-Marie de Montréal, à l'Université de Montréal et à la Sorbonne de Paris.

Il a ensuite été professeur à l'Université de Montréal, où il a été professeur et chercheur au Département d'études françaises et à l'Institut des sciences médiévales. En plus, il a participé à de nombreuses émissions culturelles sur les ondes de Radio-Canada[1].

Publications[modifier | modifier le code]

  • La Poésie ce matin, 1971
  • L'En dessous l'admirable, 1975
  • Poèmes des quatre côtés, 1975
  • Vingt-quatre murmures en novembre, 1980
  • Effets personnels, 1990
  • L'Artisan, 2006

Romans[modifier | modifier le code]

  • Agonie, 1984

Pièces de théâtre[modifier | modifier le code]

  • Trois partitions, 1972

Poésie[modifier | modifier le code]

  • Mémoire, 1965
  • Entre Mars et Vénus,1965
  • Suite fraternelle, 1969
  • L'en dessous l'admirable, 1975
  • Poèmes des quatre côtés, 1975
  • Moments fragiles, 1984
  • Il n'y a plus de chemin, 1990

Ouvrages de traduction[modifier | modifier le code]

  • Transfiguration, 1999

Essais littéraires[modifier | modifier le code]

  • Miron le magnifique, 1966
  • Alain Grandbois, 1968
  • Chemin faisant, 1975
  • La Poussière du chemin, 1989
  • Ô saisons, ô châteaux, 1991
  • Au fond du jardin, 1996
  • Chemins perdus, chemins trouvés, 2012

Honneurs[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Notes[modifier | modifier le code]

  1. (fr) Écrivains et écrivaines du Canada, une étude des manuscrits, des copies dactylographiées, de la correspondance, des journaux et des carnets de notes à Bibliothèque et Archives Canada

Lien externe[modifier | modifier le code]