Jacques Bongars

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Jacques Bongars

Jacques Bongars, né à Orléans en 1554 et mort à Paris le , est un diplomate, historien et philologue français, auteur d'ouvrages sur l'histoire romaine et l'histoire des croisades.

Calviniste, il fut agent de Henri IV auprès du Saint-Empire romain germanique.

Il hérita de la bibliothèque de Pierre Daniel, d'Orléans comme lui, et utilisa ce fond de manuscrits anciens pour son édition de Justin, Justinus, Trogi Pompeii Historiarum Philippicarum epitoma de manuscriptis codicibus emendatior et prologis auctior (1581). On lui doit également un recueil des historiens des croisades, intitulé Gesta Dei per Francos (1611), les Rerum Hungaricarum scriptores varii (1600) ainsi qu'un recueil de ses lettres, Epistolae (1647) et traduites en français en 1668-1670 par les Messieurs de Port-Royal sous le pseudonyme de Finé de Brianville.

Le fonds de la bibliothèque de Jacques Bongars se trouve renfermé aujourd'hui dans les fonds de la bibliothèque universitaire de Berne (Bern, UB ZB).

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Hermann Hagen, Jacobus Bongarsius, Berne, 1874
  • Léonce Anquez, Henri IV et l'Allemagne, Paris, 1887
  • Ruth Kohldorfer-Fries, Diplomatie und Gelehrtenrepublik: Die Kontakte des französischen Gesandten Jaques Bongars (1554-1612), Tübingen 2009
  • Jay Dharmadhikari: Un "bon patriote" sous Henri IV. Jacques Bongars, humaniste et Résident français 1585 - 1610, en: Dokumente - Documents, Revue du dialogue franco-allemand, no 2, Éte 2013. Verlag Dokumente, Bonn. ISSN 0012-5172, p. 53 - 56 (avec illustr.)

Sources[modifier | modifier le code]