Jacques Belhomme

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Tombe au cimetière du Père-Lachaise (division 21)

Jacques Belhomme est une personnalité de la période révolutionnaire, né au Mesnil Conteville[1] le et mort à Paris (8e arrondissement ancien) le , propriétaire de la pension Belhomme.

Biographie[modifier | modifier le code]

La personnalité de Jacques Belhomme tient de la légende tant les versions des historiens varient, qui en font soit un authentique médecin, soit un aventurier. Menuisier du village de Charonne, il devient tenancier de « pension bourgeoise » - précurseur des cliniques et maisons de repos actuelles - puis geôlier, lorsque les Jacobins lui envoient des détenus à partir de la fin 1793.

Il doit sa célébrité à un scandale qui éclate bien après sa mort, lorsque le comte de Sainte-Aulaire publie un article accusant Belhomme d'avoir profité de la Terreur pour rançonner de riches suspects. La réalité s'avère plus complexe.

Il est inhumé au cimetière du Père-Lachaise (21e division).

Notes et références[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :