Jacques Ancet

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Jacques Ancet est un poète et traducteur français né le 14 juillet 1942 (72 ans) à Lyon.

Après des études secondaires et supérieures dans cette même ville, il fut lecteur de français à l'Université de Séville, puis agrégé d'espagnol. Il a enseigné plus de trente ans dans les classes préparatoires aux grandes écoles avant de se consacrer à son travail d'écrivain et de traducteur près d'Annecy, où il réside.

Prix[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Poésie[modifier | modifier le code]

  • Ode au recommencement, Lettres Vives, 2013
  • Les travaux de l'infime, PO&PSY "in extenso", Erès, 2012
  • Comme si de rien, L'Amourier, 2012
  • Portrait d’une ombre, coll. PO&PSY, Érès, 2011
  • Chronique d'un égarement, Lettres Vives, 2011
  • Puisqu'il est ce silence, Prose pour Henri Meschonnic, Lettres Vives, 2010
  • Les morceaux de l'image, avec Colette Deblé, Ficelle, 2010
  • Portrait du jour, La Porte, 2010
  • L'amitié des voix: I Les voix du temps II Le temps des voix, publie.net, 2009
  • L'Identité obscure, Lettres Vives, 2009
  • L'orage vient, La Porte 2009
  • Journal de l'air, Arfuyen, 2008
  • Entre corps et pensée, anthologie composée par Yves Charnet, le Dé Bleu, 2007
  • L'Heure de cendre, Opales, 2006
  • N'importe où, La Porte, 2006
  • Diptyque avec une ombre, Arfuyen, 2005
  • Un morceau de lumière, Voix d'encre, 2005
  • Sur le fil, Tarabuste, 2006
  • La Dernière Phrase, Lettres Vives, 2004
  • Le Fil de la joie, La Porte, 2003
  • La Brûlure, Lettres Vives, 2002
  • On cherche quelqu'un, Dana, 2002
  • Le jour n'en finit pas, Lettres Vives, 2001
  • La Cour du cœur, Tarabuste, 2000
  • Vingt-quatre heures, l'été, Lettres Vives, 2000
  • L'Imperceptible, Lettres Vives, 1998
  • A Schubert et autres élégies, Paroles d'Aube, 1997
  • Silence corps chemin, Mont Analogue Éditeur, 1996
  • La Chambre vide, Lettres Vives, 1995
  • Le Bruit du monde, Paroles d'Aube, 1993
  • Sous la montagne, Messidor, 1992
  • De l'obstinée possibilité de la lumière, Éliane Vernay, 1988
  • Lisières, Dominique Bedou, 1985
  • Passé composé, Le Verbe et l'empreinte, 1983
  • Avant l'absence, Éliane Vernay, 1979
  • Courbe du temps, Éliane Vernay, 1975
  • L'Autre Pays, Plein Chant, 1975
  • Silence corps chemin, Thomas, 1973 et 1975
  • Le Songe et la blessure, Plein Chant, 1972 et 1974

Prose[modifier | modifier le code]

  • La Ligne de crête, Tertium Éditions, 2007
  • Image et récit de l'arbre et des saisons, André Dimanche, 2002
  • Le Dénouement, Opales, 2001
  • Obéissance au vent - IV La tendresse, Mont Analogue Éditeur, 1997 'réed. publie.net 2011, publie.papier, 2012)
  • Obéissance au vent - III Le silence des chiens, Ubacs, 1990 (réed. publie.net, 2009, publie.papier, 2012)
  • Obéissance au vent - II La mémoire des visages, Flammarion, 1983
  • Obéissance au vent - I L'incessant, Flammarion, 1979

Essais[modifier | modifier le code]

  • Chutes IV", Alidades, 2012
  • L'amitié des voix: I Les voix du temps II Le temps des voix, publie.net, 2009
  • La voix de la mer, publie.net, 2008
  • Chutes I, II, III, Alidades, 2005
  • Bernard Noël ou l'éclaircie, Opales, 2002
  • Un homme assis et qui regarde, Jean-Pierre Huguet, 1997
  • Entrada en materia, Cátedra, 1985
  • Neuf poètes espagnols du vingtième siècle, Plein Chant, 1975
  • Luis Cernuda, Poètes d'aujourd'hui, Seghers, 1972

Traductions[modifier | modifier le code]

  • Vicente Aleixandre : La Destruction ou l'amour, Fédérop, Lyon, 1975 et 1977
  • Álvarez Ortega : Genèse suivi de Domaine de l'ombre, Le Taillis Pré, 2012
  • Jorge Luis Borges : La Proximité de la mer, 99 poèmes, Gallimard, coll. Du Monde entier, 2010
  • Luis Cernuda : Les Plaisirs interdits, Fata Morgana, 1981; Un fleuve un amour, Fata Morgana, 1985; Ocnos, Les Cahiers des Brisants, 1987
  • Antonio Gamoneda : Pierres gravées, Lettres Vives, 1996; Froid des limites, Lettres Vives, 2000; Blues Castillan, José Corti, 2004; Description du mensonge, José Corti, 2004; Passion du regard, Lettres Vives, 2004; Clarté sans repos, Arfuyen, 2006; Cecilia, Lettres Vives, 2006
  • Juan Gelman : L’Opération d’amour, Gallimard, 2006; Lettre ouverte suivi de Sous la pluie étrangère, Caractères 2011, Com/positions, Caractères 2013
  • Ramón Gómez de la Serna : Le Livre muet, André Dimanche, 1998; Lettres au hirondelles et à moi-même, André Dimanche, 2006
  • Jean de la Croix : Nuit obscure, Cantique spirituel et autres poèmes, Poésie/Gallimard, 1997, Thérèse d'Avila/Jean de la Croix, Œuvres, Pléiade/Gallimard 2012
  • Roberto Juarroz : Fidélité à l’éclair, Lettres Vives, 2001; Quinzième poésie verticale, José Corti, 2002
  • Liliana Lukin : Calligraphie de la voix, Alidades, 2013
  • Luis Mizón : Province perdue, trad. collective, Les Cahiers de Royaumont, 1988; Jardin de ruines, Obsidiane, 1992
  • Alejandra Pizarnik : L'Autre Rive, Unes, 1983; À propos de la comtesse sanglante, Unes, 1999; Cahier jaune, Ypsilon.éditeur, 2012; L'enfer musical, Ypsilon.éditeur, 2012; Extraction de la pierre de folie, Ypsilon.éditeur, 2013
  • Francisco de Quevedo : Les Furies et les Peines, 102 sonnets, Poésie/Gallimard, 2011
  • Andrés Sánchez Robayna : La Roche, Comp'Act, 1995; Sur une pierre extrême, trad. collective, Les Cahiers de Royaumont, Créaphis, 1997; Feu blanc, Le Taillis Pré, 2004; Sur une confidence de la mer grecque, Gallimard, 2008
  • José Angel Valente : L'Innocent suivi de Trente-sept fragments, Maspéro, 1978; Trois leçons de ténèbres, Unes, 1985; Material Memoria, Unes, 1985; Intérieur avec figures, Unes, 1987; L'Eclat, Unes, 1987; La Pierre et le Centre, José Corti, 1991; La Fin de l'âge d'argent, José Corti, 1992; Au dieu sans nom, José Corti, 1992; Mandorle, Unes, 1992; Paysage avec des oiseaux jaunes, José Corti, 1994; Chansons d'au-delà, Unes, 1995; Lecture à Ténérife, Unes, 1995; Variations sur l’oiseau et le filet, José Corti, 1996; Personne, Myriam Solal, 1997; Trois Leçons de ténèbres, suivi de Mandorle et l’éclat, Poésie/Gallimard, 1998; Communication sur le mur (entretien avec Antoni Tàpies), Unes, 1999; Treize poèmes, Dana, 2001; Fragments d’un livre futur, José Corti, 2002
  • Xavier Villaurrutia : Nostalgie de la mort, José Corti, 1991
  • Paulina Vinderman: Barque noire, Lettres Vives, 2013
  • María Zambrano : Poésie et philosophie, José Corti, 2003; L’homme et le divin, José Corti, 2006

Bibliographie secondaire[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]