Jacques Amalric

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Amalric.

Jacques Amalric

Naissance (77 ans)
Nantes, France
Nationalité Drapeau de la France France
Profession Journaliste

Jacques Amalric, né le (77 ans) à Nantes[1], est un journaliste de presse écrite, ancien rédacteur en chef au journal Le Monde et directeur de la rédaction de Libération.

Biographie[modifier | modifier le code]

Jacques Amalric entre au journal Le Monde en 1963 comme journaliste au service étranger et puis correspondant du quotidien à Washington (1970-1973) et à Moscou (1973-1977)[2]. Il devient chef du service étranger de 1977 à 1990 puis rédacteur en chef de 1990 à 1993. Il écrit aussi, régulièrement, pour le Monde Diplomatique. Il fut, en 1980, candidat à la succession de Jacques Fauvet à la tête du quotidien lors de la première élection de ce type organisée dans le milieu de la presse et remportée finalement par Claude Julien[3],[4]. Il rejoint ensuite le journal Libération dont il sera le directeur de la rédaction de 2000 à 2002 succédant à Frédéric Filloux. Il devient ensuite actionnaire minoritaire de Rue89[5].

Marié à Nicole Zand, critique littéraire au Monde, il est le père de l'acteur Mathieu Amalric.

Ouvrages publiés[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. La journée d'un journaliste documentaire de Madeleine Hartmann, 1967, sur le site du Centre national de documentation pédagogique.
  2. Le Monde 2 du 17 mai 2008, p. 61.
  3. Élection : direction du monde, reportage de Bruno Masure dans le journal télévisé de TF1 le 20 février 1980 ; sur le site de l'INA
  4. Élection : direction du monde, reportage de Jacques Merlino dans le journal télévisé de 20h d'Antenne 2 le 24 février 1980 ; sur le site de l'INA.
  5. [1], Rue89