Jacques-Marie Le Père

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Jacques-Marie Le Père né à Paris le 25 avril 1763 et mort à Granville le 15 juin 1841, est un des savants de la Commission des Sciences et des Arts ayant participé à la campagne d'Égypte menée par le général Bonaparte.

Directeur des Ponts et Chaussées en Égypte, il est chargé par Bonaparte de rédiger un mémoire sur les vestiges de l'ancien canal du pharaon Nékao II (XXVIe dynastie), amélioré par Ptolémée II, entre le Nil et le golfe de Suez.

Le 24 décembre 1798 Bonaparte organise un voyage vers l'isthme de Suez avec Monge et Berthollet, ainsi que Le Père, le géomètre Costaz, le chimiste Descotils et le dessinateur Dutertre.

Avec son frère Gratien et les ingénieurs qui travaillent avec lui, il procède à trois campagnes[1] de nivellement dans l’isthme, ceci dans des conditions difficiles dues au manque d’eau et aux attaques de bédouins. Dans la précipitation, il conclut à une différence de niveau de neuf mètres entre la Méditerranée et la mer Rouge, erreur qui persistera jusqu'aux mesures de Paul-Adrien Bourdaloue en 1847.

Membre de l'Institut d'Égypte le 22 août 1798, dans la section de mathématiques.

De retour en France, il fut longtemps inspecteur divisionnaire des ponts et chaussées à Paris, puis inspecteur de Paris de 1822 à 1830[2].

Publications[modifier | modifier le code]

  • Mémoire sur la communication de la mer des Indes à la Méditerranée par la mer Rouge et l’isthme de Soueys, dans Description de l'Égypte, l'État moderne, tome XI, Paris, Imprimerie Panckouke, 1822[3].
  • Mémoire sur la vallée du Nil et le nilomètre de l'île de Roudah, dans Description de l'Égypte, l'État moderne II (2e Partie) (p. 527 - 570), Imprimerie Royale, Paris, 1822[4]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. du 19 janvier au 5 février 1799, puis en septembre, et enfin en novembre-décembre de la même année
  2. Edouard de Villiers du Terrage, Journal et souvenirs sur l'expédition d'Égypte, mis en ordre et publiés par le baron Marc de Villiers du Terrage, Paris, E. Plon, Nourrit, 1899, et L'expédition d'Égypte 1798-1801, Journal et souvenirs d'un jeune savant, Paris, Cosmopole, 2001 et 2003, p. 371
  3. Tome XI
  4. Tome XII