Jacques-Bénigne Winslow

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Winslow.
Jacques-Bénigne Winslow.
Plaque commémorative apposée au no 15 de la rue de la Bûcherie.

Jacob Benignus Winsløw, ou Jacques-Bénigne Winslow, né à Odense le 2 avril 1669 et mort à Paris le 3 avril 1760, est un médecin français d’origine danoise.

Il commence ses études aux Pays-Bas et les poursuit à Paris, où il se convertit au catholicisme sous l’influence de Jacques Bénigne Bossuet (1627-1704) dont il adopte le prénom. Il devient démonstrateur d’anatomie et de chirurgie au Jardin du roi et il entre à l'Académie royale des sciences où il est élève d'Alexis Littré en 1707, puis de Joseph-Guichard Du Verney en 1715, avant de devenir associé anatomiste en 1716, puis pensionnaire anatomiste en 1722.

Au début des années 1740, il dirige la construction d’une nouvelle salle consacrée à la dissection, encore visible rue de la Bûcherie à Paris. En 1743, il commence à enseigner à l’université de Paris.

Il a favorisé la formation de Jacques René Tenon et collaboré avec les anatomistes François-Joseph Hunauld et Joseph Guichard Duverney.

L'hiatus de Winslow porte son nom.

Principales publications[modifier | modifier le code]