Jacqueline Saburido

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Jacqueline Saburido, née le 20 décembre 1978 à Caracas, Venezuela, est une vénézuélienne survivante d'un accident de voiture provoqué par un conducteur ivre, Reggie Stephey, un joueur de football américain de notoriété locale, en septembre 1999 à Austin, États-Unis. Brûlée à plus de 60 % de son corps et défigurée, elle a tenu à rendre publiques ses mutilations pour faire connaître à l'opinion publique les conséquences potentielles de la conduite en état d'ivresse.

En juin 2001, Reggie Stephey a été condamné à 20 000 $ d'amende et sept ans d'emprisonnement pour double homicide (deux personnes ont péri dans l'accident). Il est sorti de prison le 24 juin 2008, pour retourner chez sa mère, près de Lake Travis.

L'accident[modifier | modifier le code]

Le 19 septembre 1999, Jacqueline Saburido assiste à un anniversaire près d'Austin au Texas. Elle et ses amis décident de rentrer après quelques heures. Jacqueline Saburido et ses amis Laura Guerrero, Johan Daal et Johann Gil acceptent d'être raccompagnés par une camarade de classe, Natalia Chpytchak Bennett. Reggie Stephey, un jeune étudiant d'école secondaire de 17 ans emprunte la même route après avoir bu, lui et ses amis, des bières à une fête (on apprendra qu'il avait 0,13 % soit environ 1,3 g/L d'alcool dans le sang au lieu des 0,08 % ou 0,8 g/L tolérés). Dans la banlieue de Austin, le véhicule de Stephey percute celui de Bennett qui transportait Jacqueline et ses amis.

Guerrero et Bennett meurent sur le coup. Gil et Daal sont blessés mais légèrement. Stephey n'a aucune blessure et a été sauvé grâce au coussin gonflable de sécurité. Le pied de Jacqueline est coincé sous un siège, elle est donc condamnée à l'intérieur du véhicule. La voiture prend feu. Deux ambulanciers, John McIntosh et Bryan Fitzpatrick passent en voiture à proximité lorsque le jeune conducteur les interpelle. Lorsqu'ils arrivent, les flammes ont gagné du terrain, montant à plusieurs pieds de haut. McIntosh parvient à les maîtriser avec un extincteur et décide avec son collègue d'extraire les victimes.

Mais Jacqueline Saburido reste prise au piège, alors que le feu reprend, forçant les deux ambulanciers à s'écarter. Jacqueline Saburido reste coincée à l'intérieur du véhicule en flamme pendant 45 secondes de plus, jusqu'à l'arrivée d'un camion de pompier qui éteint définitivement l'incendie. Elle est enfin extraite du véhicule et transportée à l'unité des brûlés de Galveston.

Jacqueline Saburido a subi des brûlures au second et troisième degrés sur plus de 60 % de son corps. Elle survit malgré tout, grâce à l'intervention rapide des médecins. Tous ses doigts sont amputés, seul son pouce gauche est sauvé. Elle a perdu ses cheveux, ses oreilles, son nez, la lèvre inférieure, sa paupière gauche et une grande partie de sa vision. Elle a subi plus de 40 opérations depuis l'accident, y compris des greffes de la cornée qui ont pu lui redonner l'usage de son œil gauche.

Notes et références[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Liens internes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]