Jacopo Barozzi da Vignola

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Palais Vignole à Vignola

Giacomo Barozzi ou Jacopo Barozzi da Vignola (dit Vignola et en français Vignole), (né à Vignola (duché de Modène) le 1er octobre 1507, mort à Rome le 7 juillet 1573) est un architecte et un théoricien italien de l'architecture de la Renaissance.

Biographie[modifier | modifier le code]

Giacomo Barozzi étudie d'abord la peinture à Bologne, mais la lecture de Vitruve et un voyage à Rome le fixe définitivement sur l'architecture. Entré comme dessinateur chez Giacomo Melenghini de Ferrare, architecte du pape Paul III à Rome, il relève de nombreux édifices antiques et prend bientôt place parmi les plus habiles théoriciens.

Le Primatice - qui est au service de François Ier) l'emmène en France -, où il reste deux ans (1541-1543) occupé, avec le fondeur Francisque Ribon, à l'exécution en bronze des figures moulées en Italie qui servent à la décoration des jardins de Fontainebleau. Vignole aurait également conçu un projet pour le château de Chambord (non réalisé).

De retour dans son pays, Vignole construit la façade de l'église Saint-Pétrone, le portique du Campio et - tout proche, à Minerbio -, le palais Isolani ; à Rome, la villa de Jules III, près de la porte du Peuple ; près de Rome, la Villa Farnèse de Caprarola ; la Basilique Sainte-Marie-des-Anges d'Assise, l'Église du Gesù. Il succède à Michel-Ange comme architecte de Saint-Pierre.

Sa manière architecturale est savante mais lourde, pompeuse et froide. C'est surtout par son Traité des cinq ordres d'Architecture, publié en 1562 qu'il exerce au loin son influence, particulièrement sur l'art français. Augustin-Charles d'Aviler (1653-1701) en donne une version française (un peu simplifiée) : le Cours d'architecture qui comprend les ordres de Vignole avec des commentaires (1691).

Édifices[modifier | modifier le code]

Les cinq ordres selon Vignole

Œuvres hydrauliques[modifier | modifier le code]

En 1548, après ses travaux sur les canaux de Milan, Vignole est appelé à Bologne par le pape Paul III pour l'amélioration de la navigation sur les canaux de Bologne. L'ingénieur réalise, sur le canal Navile, une écluse en maçonnerie avec fermeture par portes busquées, en remplacement de celles en bois. La forme concave de ces écluses avait la particularité de résister à la pression du terrain et en plus pouvait accueillir plusieurs embarcations (forme reprise un siècle plus tard par le Français Pierre-Paul Riquet pour le canal du Midi). Vignole est également chargé, avec l'ingénieur Jacopo Marcoaldi de la construction du port fluvial de Bologne.

Par ailleurs le pape Pie IV lui confie les travaux de restauration du pont Sisto, en 1567.

Écrits[modifier | modifier le code]

  • Regola delli cinque ordini d’architettura. - Rome, 1562. [1]
  • Règles des cinq ordres d'architecture de Vignole / Revues, augmentées et réduites de grand en petit par Le Muet. - À Paris : chez Melchior Tavernier, graveur et imprimeur du Roy pour les tailles douces, 1632. Consultation de l'ouvrage - [2]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]