Jacob Rubinovitz

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher


Jacob Rubinovitz

alt=Description de cette image, également commentée ci-après

Jacob Rubinovitz en 2012.

Naissance 6 septembre 1947 (67 ans)
Łódź (Pologne)
Nationalité Drapeau d’Israël Israël
Champs Génie industriel, robotique, technologie de groupe
Institutions Technion
Université de Tel Aviv
Diplôme Université d'État de Pennsylvanie
Technion
Renommé pour travaux sur la robotique

Jacob Rubinovitz (en hébreu : יעקב רובינוביץ), né le 6 septembre 1947 à Łódź en Pologne, est un scientifique israélien. Il était à la tête de laboratoire de robotique et de production intégrée par ordinateur au Technion.

Biographie[modifier | modifier le code]

En 1957, Jacob Rubinovitz a immigré en Israël en "alya Gomulka". C'était l'émigration des juifs de Pologne en Israël suite à l'Octobre polonais de 1956. Diplômé en génie industriel et de gestion. De 1969 à 1973, il a été l'analyste principal des systèmes de contrôle au Mamram, (Center of Computing and Information Systems de l'Armée de défense d'Israël) et Data Systems Analyst à Control Data Corporation (Israël). Il avait été le chef de l'équipe informatique industrielle (en 1973-1983) et a d'abord travaillé à l'Israel Aerospace Industries, où un logiciel de planification des ressources de production a été développé. L’équipe industrielle a créé CMMS (Cyber Manufacturing Management System - gestion de la production assistée par ordinateur) que Control Data Corporation (Israël) a développée. Il a installé CMMS dans le monde entier (Afrique du Sud, Hollande, Australie et États-Unis).

Jacob Rubinovitz enfant.

En 1987, à la fin de ses études de doctorat à l'université d'État de Pennsylvanie, il a été pendant un an professeur adjoint de génie industriel à la même université. En 1988, il retourna en Israël et s'est joint au Département de génie industriel et de la gestion au Technion[1],[2],[3]. Jacob Rubinovitz a été responsable du Laboratoire de robotique et de l'informatique et de gestion intégré du Technion, il a également mis en place le laboratoire.

De 2003 à 2004, il a enseigne le génie industriel et la robotique à l'Université de Tel Aviv. Et prend sa retraite du Technion en 2005 pour cause de maladie.

Jacob Rubinovitz a publié des livres [4] (en hébreu) et des articles[5],[6] dans son domaine[5].

De 2000 à 2005, il était un membre du comité de programme des sciences de l'administration des sciences et de la technologie du Ministère de l’Éducation en Israël.

En mars 2012, il est l'invité d'honneur de la conférence nationale de l'industrie et de la gestion en Israël.

Rubinovitz est marié à Nurith, et il est père de trois enfants (Ofer, Sagi Rubin et Michal Slonim) et grand-père de trois (Yuval, Harel Eizner-Rubin et Neveh Slonim).

Publications[modifier | modifier le code]

Livres[modifier | modifier le code]

  • Shimon Y.Nof (éditeur) Handbook of Robotics Industrielle[lire en ligne]
  • Bidanda et Cleland (éditeurs) Le-automatisé usine Manuel Technologie et de Gestion (1999) [lire en ligne]
  • Systèmes intégrés informatiques de fabrication: Introduction et teneur calculée; commande numérique, robotique, applications de vision en CIM, The Open University, vol a (en Hebreu) [lire en ligne]
  • Enquête sur la pénétration des systèmes de production de pointe et Factory Automation dans l'industrie israélienne (avec d'autres scientifiques, y compris Dr. Zeev Bonen) [lire en ligne]
  • Heurestic alogorithm for_the_Generalized Group Technology problem [lire en ligne]

Publications Journal (sélection)[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Handbook of Industrial Robotics
  2. Heuristic Algorithm for the Generalized Group Technology Problem
  3. http://www.graduate.technion.ac.il/Theses/Advisors.asp?Key=20149
  4. https://sheilta.apps.openu.ac.il/pls/dlamdal/lamda.perut?p_katalog=105710016
  5. a et b http://www.informatik.uni-trier.de/~ley/pers/hd/r/Rubinovitz:Jacob.html
  6. http://www.informatik.uni-trier.de/~ley/pers/hd/n/Nof:S=.html

Liens externes[modifier | modifier le code]