Jacob Praetorius le Jeune

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les autres membres de cette famille, voir : Praetorius et pour les homonymes, voir Jacob Praetorius l'Ancien.

Jacob Praetorius le Jeune

Description de l'image  defaut.svg.
Nom de naissance Jacob Schultz
Naissance 8 février 1586
Hambourg, Drapeau de l'Allemagne Allemagne
Décès Vers le 22 octobre 1651
Hambourg, Drapeau de l'Allemagne Allemagne
Maîtres Sweelinck
Élèves Matthias Weckmann, Berendt Petri

Jacob Praetorius, de son vrai nom Jacob Schultz (né le 8 février 1586 à Hambourg et mort vers le 22 octobre 1651 dans cette même ville) est un organiste et compositeur allemand.

Biographie[modifier | modifier le code]

Jacob Praetorius est membre d'une illustre famille d'organistes de Hambourg : c'est son père qui est son premier professeur. Dès l'âge de dix-huit ans, il prend la succession de Heinrich thor Molen comme organiste titulaire de la « Petrikirche » (église Saint-Pierre) de Hambourg. Il occupera ce poste jusqu'à sa mort. Vers 1606, il se rend à Amsterdam pour y recevoir l'enseignement de Sweelinck.

Jacob Schultz est l'un des contemporains et collègues de Heinrich Scheidemann, autre célèbre organiste hambourgeois élève du maître d'Amsterdam.

Œuvres[modifier | modifier le code]

Son œuvre comprend essentiellement des motets, des pièces d'orgues, des gaillardes. Dans le cadre de son activité d'organiste, il enseigne l'orgue et la composition. Ses élèves les plus célèbres sont Matthias Weckmann et Berendt Petri.