Jacob Cuyp

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Jacob Cuyp

Nom de naissance Jacob Gerritsz. Cuyp
Naissance décembre 1594
Dordrecht
Décès 1652
Dordrecht
Nationalité néerlandaise
Provinces-Unies Provinces-Unies
Activités Peintre
Maîtres Abraham Bloemaert
Élèves Ferdinand Bol,
Benjamin Cuyp,
Albert Cuyp
Mouvement artistique Baroque
Garçon avec une oie, huile sur panneau, 55 × 45,7 cm.
Fille avec un coq, 55,4 × 45,2 cm.
Portrait de Margaretha De Geer, huile sur panneau, 73,9 × 59,5 cm, 1651 (Rijksmuseum, Amsterdam).
Portrait d'une famille dans un paysage, huile sur toile, 155 × 245 cm, 1641.

Jacob Gerritsz. Cuyp[1] (Dordrecht, décembre 1594 – id., 1652), est un peintre à multiples facettes et un illustrateur néerlandais (Provinces-Unies) du siècle d'or. Il est le père d'Albert Cuyp, peintre de paysage réputé.

Biographie[modifier | modifier le code]

Son père, Gerrit Gerritsz. Cuyp, était peintre verrier. En 1617, Jacob Cuyp fit son entrée dans la guilde des peintres ; l’année suivante, il se maria avec une femme d’Utrecht. Dans la même ville, Cuyp fit son apprentissage auprès du peintre Abraham Bloemaert, et on peut déceler des influences de l’école picturale d’Utrecht dans son œuvre. En 1625, il fut temporairement actif à Amsterdam. Il devint diacre et ancien de la communauté wallonne à Doordrecht. En 1637, il devint comptable et chef de la guilde de Saint-Luc. En 1742, il fonda sa propre société d’artistes.

Il enseigna la peinture à son demi-frère Benjamin (1612-1652) et à son fils Albert Cuyp (1620-1691). Plus tard, il arriva que père et fils peignissent ensemble. Un autre élève réputé fut Ferdinand Bol.

Style pictural[modifier | modifier le code]

L’œuvre de Jacob Cuyp appartient à l’art baroque. Lui-même fait également partie des « vieux maîtres hollandais » du XVIIe siècle. Il réalisa un grand nombre de portraits, dont beaucoup de portraits d’enfants. À côté de cela, il a peint des scènes historiques, des natures mortes et des scènes de genre. Durant longtemps, Jacob Cuyp intéressa surtout en tant que père de l'illustre Albert Cuyp mais, de nos jours, on le juge davantage en fonction de ses propres mérites.

Musées[modifier | modifier le code]

Aux Pays-Bas, le Dordrechts Museum possède un certain nombre de toiles de Jacob Cuyp, parmi lesquelles figurent : Portrait de Michiel Pompe de Slingelandt (1649), Tulipes (1638) et Bergère avec un enfant dans un paysage (1627). Cette dernière œuvre a fait l’objet d’une restauration en 2006 : on a alors retiré la bande du haut, qui avait été rajoutée ultérieurement par un autre peintre. La partie enlevée est néanmoins toujours conservée.

On trouve les œuvres de Jacob Cuyp dans divers autres musées à travers le monde, parmi lesquels :

Liens externes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Il est connu également sous le nom Jacob Gerritz. Cuyp.

Sources[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :