Jacob Cohen (statisticien)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Jacob Cohen (1923 – 20 janvier 1998) était un statisticien américain et psychologue. Il est connu pour son travail sur la puissance statistique et sur la taille d'effet qui a contribué à jeter les bases d'une méta-analyse statistique actuelle[1],[2] et les méthodes statistiques d'estimation. Il a donné son nom au Kappa de Cohen et d de Cohen.

Il a obtenu son doctorat en psychologie clinique à l'Université de New York en 1950. Entre 1959 et sa retraite en 1993, il a travaillé dans le département de psychologie à l'Université de New York. Dernièrement, il a été à la tête du groupe de psychologie quantitative[3].

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Ci-dessous une liste de certaines des œuvres de Cohen. Lorsque plusieurs auteurs sont présents, les noms sont utilisés pour faciliter les recherches des lecteurs pour d'autres œuvres de ces auteurs.

  • (en) Jacob Cohen, « A coefficient of agreement for nominal scales », Educational and Psychological Measurement, vol. 20,‎ 1960, p. 37-46 (lire en ligne)
  • (en) Jacob Cohen, « Weighted kappa: Nominal scale agreement provision for scaled disagreement or partial credit », Psychological Bulletin, vol. 70,‎ octobre 1968, p. 213-220
  • (en) Jacob Cohen, « Multiple regression as a general data-analytic system », Psychological Bulletin, vol. 70,‎ 1968, p. 426-443 (lire en ligne)
  • (en) Jacob Cohen, Statistical Power Analysis for the Behaviosral Science, New Jersey, Lawrence Erlbaum Associates,‎ 1988 (ISBN 0-8058-0283-5, lire en ligne)
  • (en) Jacob Cohen, « A power primer », Psychological Bulletin, vol. 112,‎ 1992, p. 155-159 (DOI 10.1037/0033-2909.112.1.155, lire en ligne)
  • (en) Jacob Cohen, « Statistical power analysis », Current Directions in Psychological Science, vol. 1,‎ juin 1992 (lire en ligne)
  • (en) Jacob Cohen, « The Earth is round (p < .05) », American Psychologist, vol. 49,‎ décembre 1994, p. 997-1003 (lire en ligne)
  • (en) Patricia Cohen et Jacob Cohen, Life Values and Adolescent Mental Health, New Jersey, Lawrence Erlbaum Associates,‎ 1996 (ISBN 0-8058-1774-3, lire en ligne)
  • (en) Michael Borenstein, Hannah Rothstein, Jacob Cohen, David Schoenfeld, Jesse Berliln et Edward Lakatos, Power and Precision : A computer program for statistical power analysis and confidence intervals, Englewood, New Jersey, Biostat, Inc,‎ 2001 (ISBN 0-9709662-0-2, lire en ligne)
  • (en) Jacob Cohen, Patricia Cohen, Stephen G. West et Leona S. Alken, Applied Multiple Regression/Correlation Analysis for the Behavioral Sciences, vol. 1, New Jersey, Lawrence Erlbaum Associates,‎ 2003 (ISBN 0-8058-2223-2, lire en ligne)

Références[modifier | modifier le code]

  1. (en) « Cohen's entry in Encyclopedia of Statistics in Behavioral Science » [PDF]
  2. (en) Michael Borenstein, « Jacob Cohen, PhD, 1923-1998 », Archives of General Psychiatry, vol. 56, no 6,‎ 1999, p. 581 (DOI 10.1001/archpsyc.56.6.581, lire en ligne)
  3. (en) Wolfgang Saxon, « Jacob Cohen, 74, Psychologist And Pioneer in Statistical Studies », New York Times,‎ 7 février 1998 (lire en ligne)

Liens externes[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]