Jacky Ido

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Jacky Ido

Naissance 14 mai 1977 (37 ans)
Ouagadougou (Burkina Faso)
Nationalité Drapeau : France Française
Profession acteur, réalisateur
Films notables La Massaï blanche
Séries notables Taxi Brooklyn
Site internet http://www.jackyido.com

Jacky Ido est un acteur, réalisateur et slameur français d'origine burkinabé, né le 14 mai 1977 à Ouagadougou (Burkina Faso).

Biographie[modifier | modifier le code]

Vie personnelle[modifier | modifier le code]

Jacky Ido nait à Ouagadougou en 1977. Il vit avec sa famille au « pays des hommes intègres », entre 1983 et 1988, dans les années Sankara, après six ans en France. La famille s'établit ensuite à Stains, en Seine-Saint-Denis où son père lui fait découvrir le cinéma. Jacky Ido obtient une maîtrise de littérature et de civilisation américaines à l'université Paris-VIII[1]. Il joue au Studio-théâtre de Stains puis évolue également en tant qu'artiste de Slam, avec le nom de scène John Pucc'chocolatoù il croise Grand Corps Malade et le Comte de Bouderbala. Après son succès outre-Atlantique, il alterne sa vie entre les États-Unis et Saint-Ouen[2].

Polyglotte, il parle français, anglais, allemand, espagnol, moré et encore bambara[3].

Carrière[modifier | modifier le code]

Jacky Ido mène une carrière cinématographique internationale (France, Allemagne, États-Unis).

Début 2013, à Paris, il est présent à l'avant-première du film Django Unchained de Quentin Tarantino, en compagnie de son ami Claude Lelouch (Jacky Ido ayant tourné pour les deux réalisateurs). La même année, il est membre du jury du Prix Océans France Ô du Court-Métrage[4], présidé par Lucien Jean-Baptiste.

En 2014, Jacky Ido tient le rôle de Léo Romba, rôle principal masculin de la série Taxi Brooklyn[3].

Filmographie[modifier | modifier le code]

Longs-métrages[modifier | modifier le code]

Courts-métrages[modifier | modifier le code]

Télévision[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

  1. a et b Abdel Pitroipa, « Jacky Ido : « Je me considère comme un raconteur d'histoires » », Jeune Afrique,‎ 6 octobre 2010 (consulté le 22 avril 2014)
  2. La belle histoire de Jacky Ido, Nathalie Revenu, Le Parisien, édition de Seine-Saint-Denis, 12 mai 2014
  3. a et b « Jacky Ido », Première (consulté le 22 avril 2014)
  4. Le Prix Océans France ô du court-métrage sur franceo.fr
  5. la3emevoie.com

Lien externe[modifier | modifier le code]