Jack E. Cox

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Jack Cox.

John « Jack » Jeffreys Cox, né le 26 juillet 1890[1] à Londres — Quartier de Fulham (Angleterre), mort le 29 juillet 1960 dans le Surrey (lieu exact non-spécifié) (Angleterre), est un directeur de la photographie anglais.

Crédité le plus souvent Jack E. Cox ou Jack Cox, il est également connu sous les noms alternatifs de J. J. Cox, Jack J. Cox, John J. Cox, ou encore John Cox.

Il est l'un des 55 membres originaires de la BSC.

Biographie[modifier | modifier le code]

Au cinéma, Jack E. Cox débute comme chef opérateur sur un film muet sorti en 1922. Ses cinq derniers films, sortis de 1956 à 1959, sont réalisés par John Paddy Carstairs (dont Up in the World en 1956 et Un parachute pour M. Pitkin (en) en 1959, tous deux avec Norman Wisdom).

Il est surtout connu pour sa collaboration avec Alfred Hitchcock, sur douze films de sa période britannique, depuis Le Masque de cuir (1927, avec Ian Hunter) jusqu'à Une femme disparaît (1938, avec Margaret Lockwood et Michael Redgrave).

Parmi les autres réalisateurs qu'il assiste durant sa carrière, mentionnons Monty Banks (ex. : La Vedette et le Mannequin en 1933, avec Constance Cummings et Binnie Barnes), Robert Stevenson (ex. : Cerveaux de rechange en 1936, avec Boris Karloff et Anna Lee), Anthony Asquith (ex. : Plongée à l'aube en 1943, avec John Mills), le tandem Sidney Gilliat-Frank Launder (ex. : Ceux de chez nous en 1943, avec Patricia Roc et Gordon Jackson), ou encore Leslie Arliss (ex. : Le Masque aux yeux verts en 1945, avec Margaret Lockwood et James Mason).

En tout, il contribue à quatre-vingt-sept films britanniques, à une coproduction germano-britannique (Mary d'Alfred Hitchcock en 1931, version alternative en allemand de Meurtre en 1930, du même réalisateur, qu'il photographie également), ainsi qu'à un film américain (Les Mille et une filles de Bagdad d'Edgar G. Ulmer en 1952, avec Paulette Goddard).

À la télévision, Jack E. Cox est directeur de la photographie sur trois épisodes (diffusés en 1954-1955) de la série britannique The Vise (en).

Filmographie partielle[modifier | modifier le code]

Films britanniques, sauf mention contraire

Lien externe[modifier | modifier le code]

Note et référence[modifier | modifier le code]

  1. D'après sa fiche d'état-civil du British Film Institute. Certaines sources (dont l'IMDb ci-dessus) mentionnent 1896 comme année de naissance.