Jack Dunphy

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Jack Dunphy, né à Atlantic City le 22 août 1914 et décédé à New York le 26 avril 1992, est un romancier et dramaturge américain, connu notamment pour sa liaison avec Truman Capote.

Biographie[modifier | modifier le code]

Jack Dunphy passe son enfance dans un quartier ouvrier de Philadelphie. Il devient danseur, tourne avec la compagnie de George Balanchine, épouse Joan McCracken, danseuse avec lui. En janvier 1944, il s'engage dans l'armée américaine et publie la même année sa première nouvelle. Son premier roman sort en 1946. Après avoir divorcé, il rencontre Truman Capote en 1948 et part avec lui vivre à Taormine dans la maison qu'avait habitée TE Lawrence. Ils ne se quitteront plus. Leur liaison sera d'autant remarquée que les deux écrivains ont des tempéraments antinomyques : Dunphy est autant réservé et solitaire que Capote social et exubérant. Au décès de Capote en 1984, Dunphy est son premier héritier. Il meurt d'un cancer huit ans plus tard, à 77 ans.

Romans et nouvelles[modifier | modifier le code]

  • "The life of a carrot", in Short Story, 1944
  • John Fury, Harper and Brothers, 1946
  • Friends and vague lovers, Ferras, Straus and Young, 1952
  • Nightmovers, William Morrow, 1967
  • An honest woman, Random House, 1971
  • First Wine, Louisiana State University Press, 1982
  • The murderous McLaughlins, McGraw Hill, 1988

Récit[modifier | modifier le code]

  • "Dear genius : A memoir of my life with Truman Capote", in Valley of the sun books, McGraw Hill, 1987

Théâtre[modifier | modifier le code]

  • Light a penny candle
  • Saturday night kid, 1958
  • The gay apprentice
  • Café moon
  • Too close for comfort, 1960
  • Squirrel, 1962

Filmographie[modifier | modifier le code]

Jack Dunphy a été dépeint dans Capote (2005), de Bennett Miller, joué par Bruce Greenwood, et dans Infamous (2006), de Douglas McGrath, joué par John Benjamin Hickley.