Jack Cole (auteur)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Jack Cole.

Jack Cole

Nom de naissance Jack Cole
Alias
Geo Nagles
Ralph Johns
Naissance 14 décembre 1914
New Castle
Pennsylvanie
Drapeau des États-Unis États-Unis
Décès 13 août 1958 (à 43 ans)
Woodstock
Illinois
États-Unis
Nationalité Drapeau des États-Unis Américaine
Profession
Formation
cours par correspondance
Conjoint
Dorothy Mahoney

Jack Cole (né le 14 décembre 1914 à New Castle et mort le 13 août 1958 à Woodstock) est un auteur de bande dessinée et illustrateur américain. Il est principalement connu pour la création de Plastic Man, publié par DC Comics, et ses illustrations pour Playboy. Il travailla un temps sur la série Le Spirit de Will Eisner. Les causes de son suicide restent mystérieuses alors qu'il était l'illustrateur le plus populaire de la revue érotique et qu'il venait de lancer nationalement son comic strip Betsy and Me.

Biographie[modifier | modifier le code]

Jack Cole naît le 14 décembre 1914 à New Castle en Pennsylvanie[1]. Il est le troisième enfant d'une fratrie de six[2]. Il prend des cours de dessin par correspondance. Après l'université il se marie avec Dorothy Mahoney. Le couple déménage à New York et s'installe dans le quartier de Greenwich Village. En 1934, Jack Cole trouve du travail comme illustrateur dans des magazines comme American Can Factory et Boy's Life puis à partir de 1937 il rejoint le studio de Harry Chesler où il produit de nombreux strips humoristiques ( Peewee Throttle,Circus, King Kole's Court, Windy Breeze, Officer Clancy) sous le pseudonyme de Ralph Johns[1]. En 1939, il devient rédacteur en chef chez Lev Gleason Publications, il travaille en tant que scénariste ou dessinateur sur de nombreuses séries dont Daredevil et Silver Streak. Il travaille ensuite pour MLJ sur la série The Comet publiée dans Pep Comics . Ces années là Il travaille sur de nombreux personnages comme TNT Todd of the FBI[2],. En 1940, il remplace Will Eisner, alors mobilisé, sur la série Le Spirit et dessine plusieurs comics pour Quality Comics dont Mr. Midnight qui s'inspire fortement du personnage duspirit. Il crée, en 1941, Plastic Man dans le comic book Police Comics toujours pour Quality Comics. Ce héros reçoit en 1943 son propre comics[2],[1]. Jack Cole écrit et dessine les histoires de Plastic Man avant de le laisser entre les mains d'autres artistes.

Parallèlement Jack Cole fait publier quelques illustrations dans des magazines et, en 1954, il est engagé par Hugh Hefner pour une illustration qui paraît dans le cinquième numéro du magazine Playboy. Par la suite, dans chaque livraison, il propose un nouveau dessin et ce jusqu'en 1958. Cette année-là il se lance dans le comic strip avec Betsy and Me mais sa carrière s'interrompt brusquement quelques mois plus tard avec son suicide le 13 août 1958[1].

Récompenses[modifier | modifier le code]

Œuvres publiées en français[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

Références bibliographiques[modifier | modifier le code]

Autres références[modifier | modifier le code]

  1. a, b, c et d (en) Colaboration of GrafxMG & Digizaal webdev Amsterdam Netherlands, « Comic creator : Jack Cole », sur Lambiek.com (consulté le 4 octobre 2012)
  2. a, b et c (en) Craig Yoe, Clean Cartoonists' Dirty Drawings, Last Gasp,‎ 2007, 159 p. (ISBN 9780867196535, lire en ligne), p. 128

Ouvrages[modifier | modifier le code]

Document utilisé pour la rédaction de l’article : document utilisé comme source pour la rédaction de cet article.