Jack Andraka

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Jack Andraka

Jack Andraka (né le 8 janvier 1997) est un collégien américain devenu célèbre grâce à sa réputation d'avoir développé, à l'âge de 15 ans, une nouvelle méthode très peu coûteuse et très rapide pour détecter le cancer du pancréas. Il a reçu le grand prix Intel Science Fair en 2012. Andraka a aussi reçu le prix Gordon E. Moore pour ses travaux[1].

Biographie[modifier | modifier le code]

Andraka, né le 8 janvier 1997[2], a gagné ces différents prix alors qu'il n'est qu'un adolescent au collège North County High School dans le Maryland, États-Unis. Pour un projet d'école, il a mis au point un nouveau test pour détecter le cancer du pancréas, 168 fois plus rapide et 1 000 fois moins cher que ceux qui existent actuellement. Il y est parvenu lors du cours de biologie au lycée, en « traînant sur Internet ». En lisant deux articles scientifiques librement accessibles sur Internet, portant sur des molécules différentes utilisées pour détecter le cancer, il a l’idée de les combiner. Il envoie son projet à 200 professeurs, reçoit « 199 refus ». Jusqu'à ce que l’un d’eux, le Dr Anirban Maitra, professeur d'oncologie et d'ingénierie biomoléculaire à la prestigieuse université Johns-Hopkins, à Baltimore, lui donne sa chance. Il annonce que le test est 400 fois plus sensible que les tests actuels et qu'il est aussi efficace pour le cancer des ovaires et du poumon[1].

Il a l'idée du projet à la mort d'un proche de la famille, qu'il considère comme son oncle[3], qui décède d'un cancer du pancréas. Il s'intéresse alors aux différentes manières d'empêcher la maladie de progresser, notamment avant que les cellules cancéreuses ne se multiplient. Selon Intel, la méthode utilise les niveaux de mésothéline, un biomarqueur du cancer du pancréas, dans le sang et l'urine. Son travail a donné des résultats probants avec plus de 90 % de détection de la mésothéline[1]. Le jaugeur coûte 3 cents et il faut 5 minutes pour connaître le résultat[4].

Le Dr Anirban Maitra, un professeur au département de pathologie de l'université Johns-Hopkins, donna à Andraka l'usage de son laboratoire pour développer son invention.

Scepticisme[modifier | modifier le code]

Dans un billet du 8 janvier 2014[5], Matthew Herper, de la direction du magazine Forbes, explique pourquoi il n'a pas mis Jack Andraka sur la liste des « trente moins de trente ans ». Il dit que selon des experts à qui il a soumis le projet d'article qu'Andraka a accepté de communiquer[6], les résultats obtenus par Andraka sont mal établis et certainement inférieurs à ce qui a été proclamé dans la presse. Ces experts n'excluent pas que le procédé de détection mis au point par Andraka puisse être estimé digne d'être publié dans une revue scientifique à comité de lecture, mais ils pensent que la science n'en sera guère changée et que ce sera tout au plus un petit pas vers une amélioration du dépistage du cancer. Dans un courriel adressé à Herper, Andraka a d'ailleurs reconnu qu'on a exagéré l'efficacité de son procédé. Herper fait en outre observer que, même si le procédé d'Andraka détecte efficacement la mésothéline, la mésothéline n'est pas le meilleur marqueur dans le dépistage du cancer du pancréas. À cela s'ajoute que les médecins ont perdu de leur foi dans les vertus de la détection précoce du cancer. Enfin, Herper déplore que la presse ait si facilement fait écho aux affirmations d'Andraka alors qu'elles n'avaient pas été légitimées par un examen critique.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a, b et c (en)« Top Honors Awarded at Intel ISEF 2012 », Intel
  2. D'après une de ses pages sur Facebook.
  3. « Etats-Unis: A 15 ans, il invente un outil de dépistage du cancer du pancréas », 20 minutes,‎ 1er mars 2013 (consulté le 26 mars 2013)
  4. (en) Joe Burris, « North County student wins Intel Science Fair's top prize », The Baltimore Sun,‎ 24 mai 2012
  5. Matthew Herper, « Why Biotech Whiz Kid Jack Andraka Is Not On The Forbes 30 Under 30 List », Forbes, 8 janvier 2004, en ligne.
  6. À la date de l'article de Herper, Andraka n'a pas encore publié une description précise de son procédé.

Annexes[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]