Jacek Rostowski

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Jacek Rostowski
Jack Rostowski, en 2009, au forum économique mondial.
Jack Rostowski, en 2009, au forum économique mondial.
Fonctions
Vice-président du Conseil des ministres polonais
25 février21 novembre 2013
Président du Conseil Donald Tusk
Gouvernement Tusk II
Ministre des Finances
16 novembre 200721 novembre 2013
Président du Conseil Donald Tusk
Gouvernement Tusk I et II
Prédécesseur Zyta Gilowska
Successeur Mateusz Szczurek
Biographie
Nom de naissance Jan Antony Vincent-Rostowski
Date de naissance 30 avril 1951 (63 ans)
Lieu de naissance Londres (Royaume-Uni)
Nationalité Polonaise
Parti politique Plate-forme civique (PO)
Diplômé de University College de Londres
London School of Economics
Profession Universitaire
Économiste

Jan Antony Vincent-Rostowski, dit Jacek Rostowski, né le 30 avril 1951 à Londres, est un universitaire, économiste et homme politique polonais, membre de la Plate-forme civique (PO) et ministre des Finances de Pologne entre 2007 et 2013.

Vie professionnelle[modifier | modifier le code]

Formation[modifier | modifier le code]

En 1972, il obtient un Bachelor of Science de relations internationales à l’University College de Londres, un an avant de recevoir, de la même université, un Master of Arts de sciences économiques et d'histoire. Il complète sa formation en 1975 par un Master of Science de sciences économiques, de la London School of Economics (LSE).

Il parle couramment polonais, anglais, français, russe et espagnol.

Carrière universitaire[modifier | modifier le code]

Il est recruté en 1988 comme lecteur à l'école des études slaves et est-européennes de l'université de Londres, cumulant ce poste avec un autre, identique, au centre des performances économiques de la LSE, à partir de 1992.

Il renonce à ces deux emplois en 1995, afin de devenir professeur de sciences économiques et directeur du département de sciences économiques de la Central European University de Budapest. Il le reste jusqu'en 2000, puis le redevient entre 2005 et 2006.

Conseiller[modifier | modifier le code]

Conseiller du ministre des Finances polonais Leszek Balcerowicz de 1989 à 1991, il a également conseillé le gouvernement de la Fédération de Russie en termes de politique macroéconomique au début des années 1990.

Il a ensuite occupé, pendant trois ans à partir de 1997, la présidence comité de politique macroéconomique du ministère des Finances de Pologne, et a servi comme conseiller économique de la banque nationale de Pologne entre 2002 et 2004. Cette année-là, il fait une incursion dans le secteur privé, étant recruté par la banque Pekao SA, pour laquelle il travaille trois ans.

Vie politique[modifier | modifier le code]

Pendant les années 1980, il a été actif au sein de la Polish Solidarity Campaign, une campagne de solidarité britannique envers le syndicat polonais libre Solidarność.

Le 16 novembre 2007, Jacek Rostowski est nommé ministre des Finances de Pologne dans le gouvernement de centre-droit du libéral Donald Tusk. Il est partisan de l'introduction de l'euro la plus rapide possible. Indépendant, il rejoint le parti Plate-forme civique (PO), du président du Conseil Tusk, début 2010. Il est élu, l'année suivante, député de Varsovie à la Diète et reconduit dans ses fonctions gouvernementales.

À l'occasion du remaniement ministériel du 25 février 2013, il est promu vice-président du Conseil des ministres, tout en conservant son portefeuille ministériel. Il est relevé de ses fonctions gouvernementales le 21 novembre suivant, lors d'un nouveau remaniement, justifié par l'impopularité grandissante du gouvernement, notamment du fait de la réforme des retraites[1]. Avec un mandat d'une durée totale de six ans et cinq jours, il détient le record de longévité au ministère des Finances polonais.

Pour les élections européennes du 25 mai 2014, il sera tête de liste de la PO dans la voïvodie de Couïavie-Poméranie.

Vie privée[modifier | modifier le code]

Il est marié et père de deux enfants. Son propre père, Roman Rostowski, était le secrétaire personnel de Tomasz Arciszewski, Premier ministre polonais en exil durant la Seconde Guerre mondiale. Au cours des années 1950, son père a travaillé pour le ministère britannique des Affaires étrangères, étant posté au Kenya, à l'île Maurice et aux Seychelles, où il l'a suivi et passé une bonne partie de son enfance.

Notes et références[modifier | modifier le code]

Annexes[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]