Djébel Teir

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
(Redirigé depuis Jabal al-Tair)
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Djebel.
Jabal al-Tair
Image satellite de Jabal al-Tair.
Image satellite de Jabal al-Tair.
Géographie
Pays Drapeau du Yémen Yémen
Revendication par Drapeau de l'Éthiopie Éthiopie
Drapeau de l'Érythrée Érythrée
Localisation Mer Rouge (océan Indien)
Coordonnées 15° 33′ N 41° 49′ E / 15.55, 41.82 ()15° 33′ N 41° 49′ E / 15.55, 41.82 ()  
Point culminant Jebel Duchan[1] (244 m)
Géologie
Géologie Île volcanique
Type Volcan rouge
Activité Actif
Dernière éruption 30 septembre 2007 - juin 2008
Code 0201-01=
Observatoire Aucun
Administration
Gouvernorat Al Hudaydah
Démographie
Population Aucun habitant
Autres informations
Découverte Préhistoire
Fuseau horaire UTC+3

Géolocalisation sur la carte : Yémen (relief)

(Voir situation sur carte : Yémen (relief))
Jabal al-Tair
Jabal al-Tair
Îles du Yémen

Jabal al-Tair, encore appelée Djebel Cabret, Djebel Khebrit, Djebel Sebain, Djebel Sziwan, Djebel Tar, Djebel Tayir, Jabal al Tayr, Djebel Teer, Djebel Teir, Djebel Ter, Djebel Teyr ou encore Djebel Tir[1], est une île volcanique du Yémen qui se situe dans la mer Rouge.

Géographie[modifier | modifier le code]

Localisation[modifier | modifier le code]

Jabal al-Tair est située dans la mer Rouge, entre l'Érythrée à l'ouest et le Yémen à l'est auquel elle appartient[2], au sud des îles Farasan et à l'est des îles Dahlak. Administrativement, l'île fait partie du gouvernorat d'Al Hudaydah.

Topographie[modifier | modifier le code]

L'île est de forme ovale, d'une longueur maximale de trois kilomètres et culminant à 244 mètres d'altitude au Jebel Duchan ou Djebel Doukkhan[1],[2]. Elle constitue le sommet émergé d'une montagne s'élevant à 1 200 mètres au-dessus du plancher océanique[2].

Géologie[modifier | modifier le code]

Image satellite de l'éruption du Jabal al-Tair le 8 novembre 2008.

Le Jabal al-Tair est le volcan actif le plus septentrional de la mer Rouge[2], les autres qui se trouvent plus au sud constituant les volcans nés de l'ouverture de la vallée du grand rift. La majorité de l'île est formée des laves basaltiques pāhoehoe émises par l'évent principal du volcan et point culminant de l'île, le Jebel Duchan[2]. Le reste de l'activité volcanique est représentée par des fumerolles s'échappant de deux cônes de scories dans le centre de l'île, par des cônes pyroclastiques sur les côtes nord-ouest et sud de l'île et par un système de fissures volcaniques radiales partant du sommet du volcan[2].

Histoire[modifier | modifier le code]

Formé au cours de l'Holocène, le Jabal al-Tair est un volcan actif ayant connu cinq éruptions au total et dont la dernière s'est déclenchée le 30 septembre 2007 après 124 ans d'inactivité[2],[3]. La première observation d'une de ses éruptions remonte au milieu du XVIIIe siècle avec une incertitude de cinquante ans[3].

Annexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Références[modifier | modifier le code]