JR-Maglev

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

35° 35′ N 138° 56′ E / 35.583, 138.933 ()

JR-Maglev MLX-01 en 2005.

Le JR-Maglev (abréviation anglaise de lévitation magnétique) est un projet de JR-Central de la Japan Railway Group qui vise à expérimenter des train monorail à sustentation magnétique japonais. JR-Central appelle cette technologie le SC-Maglev (rail à sustentation magnétique par superconducteurs, Superconducting Magnetic Levitation Railway en anglais) et les médias japonais l'appellent occasionnellement rinia (linéaire) . La première ligne commerciale nommée la ligne Chūō-Shinkansen serait ouverte en 2027 entre Shinagawa (Tōkyō) et Nagoya[1], puis en 2045 entre Nagoya et Osaka[2].

La technologie[modifier | modifier le code]

Le phénomène de « lévitation » et de propulsion de ce train est assuré par des bobines supraconductrices placées dans le train. Les parois du rail de guidage (qui est en forme de U) sont formées de bobines conductrices en forme de huit. La boucle inférieure du 8, à l'approche des supraconducteurs, observe un phénomène de répulsion vis-à-vis du train : cela permet d'éloigner le train du sol, donc de le soulever ; alors que la boucle supérieure du 8 attire les supraconducteurs et donc permet de « soulever » le train. C'est ainsi qu'on peut observer un phénomène de lévitation du train.

Le seul frottement étant alors l'air ambiant, il se déplace alors bien plus aisément, et peut aller beaucoup plus vite qu'un train conventionnel. Mais c'est une technologie délicate, qui requiert une fiabilité absolument parfaite. Le réseau est également totalement séparé du réseau classique, et ne permet pas comme le TGV d'utiliser les voies préexistantes.

Pour ce qui est de la propulsion du train, elle est assurée par deux couches d'électroaimants situés sur les parois latérales de la voie. Lorsqu'une première couche, située en devant du train l'attire, la seconde couche située en arrière le repousse. Ce jeu d'attraction et de répulsion se fait entre les supraconducteurs et les électroaimants de la paroi dont on parle ci-dessus.

Histoire[modifier | modifier le code]

  • 1962 – Les recherches scientifiques du projet démarrent.
  • 1977 – Les expériences commencent à se faire dans la préfecture de Miyazaki (lignes ferroviaires aménagées).
  • 1995 - Les expériences cessent à Miyazaki.
  • 1997 – Des tests démarrent à Yamanashi avec le train (MLX01) en avril.
  • 2004 – Le nombre de passagers lors d'un trajet d'un Maglev dépasse les 80,000 personnes présentes. Test de deux trains se croisant à une vitesse maximum relative de 1,026 km/h (638 mph).
  • 2005 - Le prince héritier Naruhito fait l'expérience du Maglev lors d'un trajet.

Les différents modèles depuis 1972 :

  • 1972 – LSM200
  • 1972 – ML100
  • 1975 – ML100A
  • 1977 – ML500
  • 1979 – ML500R (ML500 remodélisé)
  • 1980 – MLU001
  • 1987 – MLU002
  • 1993 – MLU002N
  • 1995 – MLX01 (MLX01-1, 11, 2)
  • 1997 – MLX01 (MLX01-3, 21, 12, 4)
  • 2002 – MLX01 (MLX01-901, 22)
  • 2009 – MLX07 (MLX07-901A, 22A: 901 et 22 remodélisés)
  • 2012 – Série Shinkansen L0

Les Japonais sont les détenteurs du record du train le plus rapide du monde, avec le JR-Maglev MLX01, qui avait atteint les 581 km/h en 2003, soit 7 km/h de mieux que le TGV.

C'est cependant à partir des enseignements acquis sur ce train expérimental, et des prototypes qui l'ont suivi, que sera développé le futur SC-Maglev qui permettrait de relier Tokyo à Osaka en moins d'une heure. La vitesse d'exploitation devrait pour cela être supérieure à 500 km/h. Cela éclipserait les performances du TGV français, ainsi que celles du Transrapid de Shanghaï, qui a une vitesse commerciale de 430 km/h. Mais le budget total du projet, trains et voies (complètement différentes de celles d'un train normal) est supérieur à 68 milliards d'euros[3]. Le temps de mise en place serait de vingt ans au minimum d'après Central Japan Railway Company, le maître d'œuvre du projet.

Références[modifier | modifier le code]

  1. リニア新幹線、営業車両で500キロ試験走行 JR東海 , 29 août 2013, Nihonkeizaishimbun (日本経済新聞), http://www.nikkei.com/article/DGXNASDG29014_Z20C13A8CC0000/
  2. 2027年開業予定:「リニア新幹線」の現状と課題, 9 septembre 2013, Wired.jp, http://wired.jp/2013/09/09/maglev-310-mph/
  3. 全国新幹線鉄道整備法に基づき計画を推進, JR-Central, http://company.jr-central.co.jp/company/others/assessment/_pdf/lib01.pdf

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]