J. Thomas Rimer

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

J. Thomas Rimer (né le 2 mars 1933[1]) est un universitaire américain spécialiste du théâtre et de littérature japonaise. Il est professeur émérite de littérature japonaise, de théâtre et d'art à l'université de Pittsburgh[2]. Il a été directeur de la division asiatique de la Bibliothèque du Congrès[3].

Rimer a écrit des ouvrages consacrés à la littérature japonaise classique[4] aussi bien qu'au théâtre japonais moderne et a traduit plusieurs textes[5]. Auteur de plusieurs livres destinés au grand public[4], il est crédité pour avoir rendu le théâtre japonais plus accessible au spectateurs américains[5].

Rimer obtient un doctorat de littérature japonaise à l'université Columbia en 1971[2].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. « Rimer, J. Thomas » (consulté le 13 décembre 2011)
  2. a et b « J. Thomas Rimer », East Asian Languages and Literatures, University of Pittsburgh (consulté le 12 décembre 2011)
  3. « Achievers », Pittsburgh Post-Gazette,‎ 13 juin 1991 (lire en ligne)
  4. a et b Robert Taylor, « Keys to the Mysteries of Japanese Literature », The Boston Globe,‎ December 7, 1988 (lire en ligne)
  5. a et b Kevin J. Wetmore Jr., « J. Thomas Rimer », Asian Theatre Journal, vol. 28, no 2,‎ Fall 2011, p. 400–408 (lire en ligne)

Source de la traduction[modifier | modifier le code]