J. J. Putz

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Pix.gif J. J. Putz Baseball pictogram.svg
J. J. Putz 2011.jpg
Diamondbacks de l'Arizona - No  40
Lanceur de relève
Frappeur droitier  Lanceur droitier
Premier match
11 août 2003
Statistiques de joueur (2003-2013)
Victoires-défaites 36-32
Sauvetages 189
Moyenne de points mérités 2,99
Retraits sur des prises 585
Équipes

Joseph Jason Putz, dit J. J. Putz, né le 22 février 1977 à Trenton (Michigan), est un joueur américain de baseball évoluant dans les Ligues majeures depuis 2003. Il évolue pour les Diamondbacks de l'Arizona.

Il a participé au match des étoiles en 2007 comme représentant des Mariners de Seattle et a été élu releveur de l'année la même saison dans la Ligue américaine.

Carrière[modifier | modifier le code]

Mariners de Seattle[modifier | modifier le code]

Mets de New York[modifier | modifier le code]

Putz est passé des Mariners de Seattle, l'équipe avec qui il a joué ses six premières saisons, aux Mets de New York en décembre 2008 dans une transaction à trois équipes impliquant aussi les Indians de Cleveland et un total de 12 joueurs[1]. Le 6 novembre 2009, une fois la saison terminée, les Mets ont choisi de ne pas exercer l'option sur le contrat de Putz, qui devint agent libre[2].

White Sox de Chicago[modifier | modifier le code]

Il rejoint les White Sox de Chicago le 11 décembre 2009 en s'engageant pour une saison[3].

Diamondbacks de l'Arizona[modifier | modifier le code]

En décembre 2010, Putz signe un contrat de deux ans pour 10 millions de dollars, plus une année d'option, avec les Diamondbacks de l'Arizona, qui lui promettent le poste de stoppeur[4]. Il renoue alors avec le rôle de stoppeur et protège 45 victoires des champions de la division Ouest. En 58 manches au monticule, il affiche une très belle moyenne de points mérités d 2,17 avec 61 retraits sur des prises. Ses 45 sauvetages n'est battu que par les 46 de John Axford et Craig Kimbrel dans la Ligue nationale[5]. Il joue pour la première fois en séries éliminatoires et effectue trois sorties dans la Série de divisions contre les Brewers de Milwaukee. Dans le cinquième et dernier match de ce duel, il entre dans la partie en 10e manche mais il donne à Nyjer Morgan le coup sûr qui fait gagner Milwaukee 3-2 et met fin à la saison des Diamondbacks[6].

Stoppeur des D-Backs en 2012, Putz enregistre 32 sauvetages et maintient une moyenne de points mérités de 2,82 en 57 sorties et 54 manches et un tiers lancées. Il enregistre 65 retraits sur des prises.

En 2013, il n'enregistre que 6 sauvetages alors que des blessures déraillent sa saison[7]. En 40 matchs et 34 manches et un tiers lancées, il fait bien cependant avec une moyenne de points mérités de 2,36 et 38 retraits sur des prises.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (en) Three-team blockbuster nets Mets Putz, Anthony Castrovince / MLB.com, 11 décembre 2008.
  2. (en) Mets officially decline option on Putz, Marty Noble / MLB.com, 6 novembre 2009.
  3. (en) « White Sox bolster bullpen by adding Putz », le 11 décembre 2009, sur le site officiel des White Sox de Chicago.
  4. (en) Finalized Putz pact a big step in repairing 'pen, Steve Gilbert / MLB.com, 8 décembre 2010.
  5. (en) 2011 National League Pitching Leaders, baseball-reference.com.
  6. (en) Royal Plush: Morgan's hit lands Crew in NLCS, Adam McCalvy / MLB.com, 7 octobre 2011.
  7. (en) Unconventional closer Ziegler still gets job done, Steve Gilbert / MLB.com, 6 août 2013.

Liens externes[modifier | modifier le code]