Jānis Sprukts

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Jānis Sprukts (né le 31 janvier 1982 à Riga en République socialiste soviétique de Lettonie) est un joueur professionnel de hockey sur glace letton. Il est membre de l'équipe du Dinamo Riga, une équipe de la Kontinentalnaïa Hokkeïnaïa Liga et évolue au poste de centre. Il porte le numéro 5.

Biographie[modifier | modifier le code]

Carrière junior[modifier | modifier le code]

Sprukts fait ses débuts en équipe de Lettonie en participant au championnat du monde moins de 18 ans 1999 et participe au sacre de son équipe qui finit à la première place de la division I et accédera ainsi pour l'édition suivante à la poule B[1].

Il joue en 1999-2000 dans son pays natal pour l'équipe junior de l'Essamika Ogre en 1999-2000 et joue également lors de la même saison en Finlande pour l'équipe junior du Lukko Rauma[2]. Du point de vue international, il évolue au cours de la saison 1999-2000 avec trois équipes nationales différentes de Lettonie : il joue en effet le championnat du monde junior en décembre – avant-dernière place du groupe B[3] – mais également le championnat du monde moins de 18 ans. Ce dernier a lieu fin avril et après une troisième place dans le groupe B[4], il enchaîne avec l'équipe senior de Lettonie qui participe au championnat du monde en poule élite. Il est présent lors des sept matchs que joue l'équipe, sans inscrire un seul point, et malgré la bonne performance d'Artūrs Irbe dans les buts, la Lettonie perd en quart-de-finale contre les tchèques[5].

Il participe au repêchage d'entrée dans la Ligue nationale de hockey et est choisi en tant 234e joueur par les Panthers de la Floride[6]. Il ne rejoint pas pour autant la LNH ou même l'Amérique du Nord et continue en 2000-2001 avec l'équipe moins de 20 ans de Lukko Rauma. Au cours de la saison, il fait ses débuts avec l'équipe première, jouant neuf rencontres dans la SM-liiga, le championnat de Finlande[2]. Sixième de la saison régulière, l'équipe de Rauma perd au premier tour des playoffs[7]. Il joue le championnat du monde junior 2001 avec la Lettonie mais ne peut rien faire pour empêcher son équipe d'être reléguée en division II à la fin du tournoi[8].

Pour la saison 2001-2002, Sprukts rejoint l’Amérique du Nord en rejoignant les rangs du Titan d'Acadie-Bathurst dans la Ligue de hockey junior majeur du Québec. En deux saisons, il participe à près d'une centaine de matchs pour l'équipe du Titan finissant à la première place du classement de la saison régulière en 2001-2002[9]. L'équipe perd en finale de la Coupe du Président contre les Tigres de Victoriaville[10]. En deux saisons, il amasse 117 points en saison régulière et 24 de plus en séries[11].

Carrière professionnelle[modifier | modifier le code]

Jānis Sprukts portant le maillot des Americans de Rochester dans un match contre les Bulldogs de Hamilton.

Voyant qu'il ne parvient pas à signer de contrat avec une équipe professionnelle d'Amérique du Nord, Sprukts décide de retourner jouer en Europe pour 2003-2004. Il débute la saison en Lettonie pour le ASK Ogre mais rejoint en fin de saison le championnat du Danemark en signant avec l'Odense Ishockey Klub[2]. Lors de la saison suivante, il signe en Biélorussie pour l'équipe lettone du HK Riga 2000. En 2005-2006, il change une nouvelle fois de championnat. Il fait ainsi son retour en Finlande avec le HPK Hämeenlinna[12]. Le calendrier de la saison régulière compte 52 matchs mais Sprukts n'en joue que 38 en raison d'une blessure. Il revient cependant au jeu pour les séries éliminatoires et aide son équipe, troisième au classement, à remporter le premier titre de son histoire[13].

Le 29 mai 2006, il signe son premier contrat professionnel avec les Panthers de la Floride pour une saison[14]. Il n'est pas pour autant retenu pour jouer dans la LNH et rejoint les rangs de la Ligue américaine de hockey et l'équipe affiliée aux Panthers : les Americans de Rochester pour la saison 2006-2007. Il joue tout de même quelques matchs au cours de la saison 2006-2007 avec l'équipe de Floride. Ainsi, il participe à treize matchs dans la LNH et cinquante-huit dans la LAH au cours de la saison, au cours desquels il a marqué 18 buts, ainsi que 41 passes pour un total 59 points, et 60 minutes de pénalités. L'équipe des Americans est qualifié pour les séries éliminatoires contrairement aux Panthers et Sprukts joue les six rencontres de la franchise qui perd dès la première ronde[15].

En 2007-2008, il quitte l'Amérique du Nord pour retourner passer la saison en Finlande avec son ancien club junior : le Lukko Rauma. Neuvième de la saison régulière, Lukko est battu lors du tour de barrage d'accès aux séries[16]. En août 2008, il signe un nouveau contrat avec les Panthers pour un autre essai d'une saison[17] mais ne joue qu'un seul matchs dans la LNH et passe tout le reste de la saison dans la LAH. Il participe à 59 matchs pour 16 buts et 31 passes soit 47 points[15].

Janis Sprukts représentant la Lettonie.

Pour 2009-2010, Sprukts a l'occasion de venir jouer dans sa ville natale de Riga en Lettonie pour le Dinamo Riga. Le club évolue désormais dans la nouvelle Kontinentalnaïa Hokkeïnaïa Liga. Lors de sa première saison dans la KHL, il joue 53 matchs n'en ratant qu'un seul et marque onze buts ainsi que vingt-cinq assistances pour un total de 36 points. Lors des séries, Riga perd en quart de finale et Sprukts ne joue que 9 matchs, pour un but et quatre passes décisives. Au cours de la saison, il participe avec la Lettonie aux Jeux olympiques de 2010 à Vancouver.

Pour la saison 2010-2011, Jānis joue toujours pour l'équipe du Dinamo Riga, sa saison se conclue avec le même nombre de matchs que l'année précédente, soit 53, cependant, il inscrit 10 points de moins que l'année 2009-2010 soit un but de moins et 9 passes. Il reçoit également 18 minutes de pénalités de plus que l'année précédentes soit 52. Dans les séries éliminatoires, Jānis et l'équipe de Riga se transportent jusqu'en deuxième ronde en battant le OHK Dinamo en 6 matchs pour la première ronde avant de se faire battre en seulement cinq matchs par les champions de la Division Tarassov le Lokomotiv Iaroslavl, Sprukts joue ses 11 matchs pour 4 buts et 6 minutes de pénalité.

Statistiques[modifier | modifier le code]

Pour les significations des abréviations, voir statistiques du hockey sur glace.

En club[modifier | modifier le code]

Statistiques par saison[18]
Saison Équipe Ligue Saison régulière Séries éliminatoires
PJ  B   A  Pts Pun PJ  B   A  Pts Pun
1999-2000 Essamika Ogre Lettonie Jr. 3 0 1 1 2 - - - - -
1999-2000 Lukko Rauma U20 Jr. A SM-liiga 26 2 5 7 6 3 0 0 0 0
2000-2001 Lukko Rauma U20 Jr. A SM-liiga 36 15 27 32 24 3 0 0 0 0
Lukko Rauma SM-liiga 9 0 0 0 2 - - - - -
2001-2002 Titan d'Acadie-Bathurst LHJMQ 63 35 44 79 46 10 10 6 16 10
2002-2003 Titan d'Acadie-Bathurst LHJMQ 30 9 29 38 12 11 3 5 8 0
2002-2003 Sport Vaasa Mestis 21 5 6 11 8 - - - - -
2003-2004 Odense Ishockey Klub AL-bank ligaen 2 0 1 1 2 13 7 4 11 36
2003-2004 ASK Ogre LAČ 21 8 5 13 24 - - - - -
2004-2005 HK Riga 2000 Ekstraliga 21 7 9 16 10 3 0 0 0 2
2005-2006 HPK Hämeenlinna SM-liiga 35 18 10 28 14 13 3 4 7 14
2006-2007 Panthers de la Floride LNH 13 1 2 3 2 - - - - -
2006-2007 Americans de Rochester LAH 58 18 41 59 60 6 1 3 4 4
2007-2008 Lukko Rauma SM-liiga 53 12 17 39 20 3 0 1 1 0
2008-2009 Americans de Rochester LAH 59 16 31 47 20 - - - - -
2008-2009 Panthers de la Floride LNH 1 0 0 0 0 - - - - -
2009-2010 Dinamo Riga KHL 53 11 25 36 34 9 1 4 5 10
2010-2011 Dinamo Riga KHL 53 10 16 26 52 11 4 0 4 6
2011-2012 Dinamo Riga KHL 53 11 24 35 28 7 5 3 8 0
2012-2013 HK CSKA Moscou KHL 50 5 3 8 6 9 0 1 1 0
2013-2014 Lokomotiv Iaroslavl KHL 14 2 5 7 0 18 0 4 4 6

Au niveau international[modifier | modifier le code]

Statistiques par compétition[19]
Année Sélection Compétition  PJ  B   A  Pts Pun
1999 Drapeau : Lettonie Lettonie moins de 18 ans Championnat du monde moins de 18 ans, division I 4 7 5 12 0
2000 Drapeau : Lettonie Lettonie junior Championnat du monde junior 5 0 1 1 2
2000 Drapeau : Lettonie Lettonie moins de 18 ans Championnat du monde moins de 18 ans 5 5 1 6 14
2000 Drapeau : Lettonie Lettonie Championnat du monde 7 0 0 0 0
2001 Drapeau : Lettonie Lettonie junior Championnat du monde jr 5 1 4 5 0
2003 Drapeau : Lettonie Lettonie Championnat du monde 6 0 2 2 2
2005 Drapeau : Lettonie Lettonie Championnat du monde 6 2 1 3 0
2006 Drapeau : Lettonie Lettonie Championnat du monde 6 0 1 1 2
2007 Drapeau : Lettonie Lettonie Championnat du monde 3 0 2 2 0
2008 Drapeau : Lettonie Lettonie Championnat du monde 6 0 2 2 2
2009 Drapeau : Lettonie Lettonie Championnat du monde 7 0 1 1 0
2010 Drapeau : Lettonie Lettonie Jeux olympiques 4 0 1 1 0
2010 Drapeau : Lettonie Lettonie Championnat du monde 6 2 3 5 2

Trophées et honneurs personnels[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (fr) Marc Branchu, « Championnat du monde 1999 des moins de 18 ans (et d'Europe, divisions I et II) », sur le site Hockeyarchives (consulté le 25 janvier 2011).
  2. a, b et c (lv) « Jānis Sprukts - Spēlētāja biogrāfija », sur le site officiel du Dinamo Riga (consulté le 25 janvier 2011).
  3. (fr) Marc Branchu, « Championnat du monde des moins de 20 ans 1999/2000 », sur le site Hockeyarchives (consulté le 25 janvier 2011).
  4. (fr) Marc Branchu, « Championnat du monde 2000 des moins de 18 ans (et d'Europe, divisions I et II) », sur le site Hockeyarchives (consulté le 25 janvier 2011).
  5. (fr) Marc Branchu, « Championnats du Monde 2000 », sur le site Hockeyarchives (consulté le 25 janvier 2011).
  6. Dans Florida Panthers, 2010-2011 Media Guide, page 114.
  7. (fr) Marc Branchu, « Championnat de Finlande 1999/2000 », sur le site Hockeyarchives (consulté le 25 janvier 2011).
  8. (fr) Marc Branchu, « Championnat du monde des moins de 20 ans 2000/2001 », sur le site Hockeyarchives (consulté le 25 janvier 2011).
  9. Dans le « Guide 2010-2011 de la LHJMQ », page 42.
  10. Dans le « Guide 2010-2011 de la LHJMQ », page 43.
  11. (en) « Jānis Sprukts hockey statistics & profile », sur The Internet Hockey Database.
  12. (fi) « Latvialaishyökkääjä Sprukts Hämeenlinnaan », sur le site www.jatkoaika.com,‎ 17 août 2005 (consulté le 25 janvier 2011).
  13. (fr) Marc Branchu, « Finlande 2005/06 : bilan de la saison », sur le site Hockeyarchives (consulté le 25 janvier 2011).
  14. (en) « Cats Sign C Janis Sprukts », sur le site officiel des Panthers de la Floride,‎ 29 mai 2006 (consulté le 25 janvier 2011).
  15. a et b « Jānis Sprukts - Statistiques », sur www.nhl.com.
  16. (fr) Marc Branchu, « Championnat de Finlande 2007/08 », sur le site Hockeyarchives (consulté le 25 janvier 2011).
  17. (en) « Panthers Sign Janis Sprukts », sur le site officiel des Panthers de la Floride,‎ 8 août 2008 (consulté le 25 janvier 2011).
  18. (en) Fiche de carrière sur eliteprospects.com
  19. (lv) « Latvijas Hokeja federācija - Spēlētāja dati - Sprukts Jānis », sur le site officiel de la Fédération Lettone de hockey sur glace (consulté le 25 janvier 2011).

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • (en) Florida Panthers, 2010-2011 Media Guide,‎ 2010, 258 p.
  • Ligue de hockey junior majeur du Québec, Guide 2010-2011 de la LHJMQ,‎ 2010, 354 p. (lire en ligne)