Jānis Balodis

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Jānis Balodis est un général et homme d'État letton, Balodis signifie colombe en letton, né en 1881 et décédé en 1965.

Jānis Balodis
Naissance 20 février 1881
Trikata
Décès 8 août 1965.
Saulkrasti.
Allégeance 1881–1918 : Drapeau de l'Empire russe Empire russe
1918–1928 : Drapeau de la Lituanie Lituanie
Arme Infanterie
Grade Général, commandant en chef de l'armée lituanienne
Conflits
Commandement commandant en chef de l'armée nationale lettone
Distinctions
Autres fonctions
  • ministre de la guerre
    * vice-président

Jeunesse[modifier | modifier le code]

Il naît le 20 février 1881 à Trikata, ville lettone alors sous domination russe. Il effectue ses études à l'académie militaire de Vilnius. Il la quitte en 1902 en tant qu'officier de l'armée impériale russe.

Etats de services[modifier | modifier le code]

Participant à la Guerre russo-japonaise de 1904-1905, il est décoré pour son action. Il est blessé au cours des premiers combats à l'est de la Prusse durant la Première Guerre mondiale. Fait prisonnier, il s'échappe et regagne la Lettonie en novembre 1918. À la mort du colonel Oskars Kalpaks en mars 1919, il prend le commandement de l'armée nationale lettone et est officiellement nommé commandant en chef au mois d'octobre de la même année jusqu'à 1921 ou il part en retraite. À ce poste, il se bat successivement contre les bolchéviques, les Allemands de Rüdiger von der Goltz, les troupes des barons baltes Bermondt-Avalov et les Russes blancs.

Politique[modifier | modifier le code]

En 1925, il est élu au parlement letton (Saeima) et devient ministre de la guerre en décembre 1931. Nommé premier ministre dans le cabinet de Kārlis Ulmanis le 15 mai 1934, il devient vice-président à partir du 11 avril 1936, date à laquelle Ulmanis assume la fonction présidentielle de manière dictatoriale. À ce poste, il est le véritable bras droit de la dictature.

Au mois de juin 1940, l'Union soviétique pénètre en Lettonie et dépose son gouvernement. En juillet, Ulmanis et Balodis sont arrêtés et déportés en Union soviétique, dans la prison spéciale Vladimir il a le N°9 et son épouse, Elvira Yulyevna Balodis (née Bloom), a le N°10. Après guerre, Janis Balodis est autorisé à rentrer en Lettonie en 1956. Il y décède le 8 août 1965, à Saulkrasti.

Décorations[modifier | modifier le code]

  • Drapeau de l'Empire russe Empire russeOrdre de Saint-Vladimir du 4 degré (1915).
  • Flag of Latvia.svgOrdre du Lāčplēsis cérémonie a eu lieu le 11 novembre 1920 .
  • Flag of Latvia.svgOrdre des trois étoiles.