Jørgen Jørgensen

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Jørgen Jørgensen, par Christoffer Wilhelm Eckersberg (1808)

Jørgen Jørgensen, qui changea son nom en Jorgen Jorgenson en 1817 (né le à Copenhague, mort le en Tasmanie) était un aventurier danois qui se proclama protecteur d'Islande le avant d'être arrêté deux mois plus tard.

Buveur, joueur, il fut ensuite emprisonné à diverses reprises en Angleterre, ce qui ne l'empêcha pas d'être employé comme espion par le Foreign Office. Il échappa à une condamnation à mort en se faisant déporter en Australie et en Tasmanie (alors « Terre de Van Diemen », qu'il avait déjà explorée dans sa jeunesse) en 1825-26. Là, il participa à des explorations, ainsi qu'à la Black Line, une expédition menée contre les aborigènes. Marié sur place en 1831 à une déportée irlandaise, Norah Corbett, il y mourut à l'Hôpital Colonial en 1841.

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]