József Angster

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
József Angster.

József Angster, né le à Kácsfalu (aujourd'hui Jagodnjak en Croatie) et mort le à Pécs, est un facteur d'orgue hongrois, fondateur de la dynastie des Angster, une des plus recherchées d'Europe centrale pour leur maîtrise de cet art et une importante personnalité dans l'histoire des arts appliqués de Hongrie.

Origines[modifier | modifier le code]

Angster était né à Kácsfalu, village du comitat de Baranya à population serbe et allemande à l'époque[1] (en allemand Katschfeld, aujourd'hui Jagodnjak en Croatie), d'une famille allemande qui était venue d'Autriche en Hongrie dans les années 1790. Il écrivit ses mémoires en allemand puis les traduisit en hongrois quand il fut âgé.

Études[modifier | modifier le code]

Il étudia l'ébénisterie puis voyagea à Temesvár (aujourd'hui Timișoara en Roumanie) et travailla en Allemagne. Il étudia la construction des orgues à Vienne à la manufacture de Titz puis de 1863 à 1866 il travailla à Paris sous la direction de Aristide Cavaillé-Coll aux orgues de Notre Dame et de l'église de la Trinité. Il rentra à pied en Hongrie bien qu'il lui ait été demandé de rester et de travailler à l'étranger[2]. C'était un homme très religieux qui fut fait membre de l'ordre de Saint-Grégoire-le-Grand par le pape[2] et qui fut aussi président de l'Association des Compagnons (legényegylet) de Pécs jusqu'à sa mort.

Réalisations[modifier | modifier le code]

Sa première commande en Hongrie fut en 1869 celle de la nouvelle synagogue de Pécs où il créa un atelier. Il reçut de nombreuses commandes dans les années qui suivirent, à la fois de Hongrie et des pays environnants ainsi que d'Italie. Parmi ses réalisations en Hongrie on compte :

Postérité[modifier | modifier le code]

De lui nous restent tous les instruments qu'il a construits. Un lycée technique de Pécs, où il mourut, porte son nom ainsi qu'une rue de la ville.

Après sa mort, la manufacture d'orgues fut dirigée par Emil et Oszkár Angster après 1903 et de 1940 jusqu'en 1949 par József Angster (19172012). Lui et son neveu, Imre Angster, créèrent une nouvelle manufacture à Rákospalota et introduisirent quelques innovations techniques. L'arrivée d'un gouvernement communiste entraîna la fermeture de l'activité relative aux orgues dans la manufacture. Mais depuis 1992, un nouvel atelier a été créé à Pécs avec le soutien de József Angster.

Ouvrage[modifier | modifier le code]

  • (hu) József Angster, Az orgona története, lényege és szerkezete [« Histoire, essence et structure de l'orgue »], Pécs,‎ , 143 p.

Notes et références[modifier | modifier le code]

(en) Cet article est partiellement ou en totalité issu de l’article de Wikipédia en anglais intitulé « József Angster » (voir la liste des auteurs).

  1. (hu) A Pallas Nagy Lexikona [« Grande encyclopédie Pallas »], Budapest,‎ 1893-1897, « Kácsfalu »
  2. a, b et c (hu) Ferenc Romváry (dir.), Pécs lexikon [« Encyclopédie de Pécs »], t. I. (A–M), Pécs,‎ , 545 p. (ISBN 978-963-06-7919-0), p. 39

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • (hu) József Angster (le plus jeune), Angster: a pécsi orgonagyár és a család története [« Angster : manufacture d'orgues de Pécs et histoire de la famille »], Pécs, Baranya megyei Könyvtár (Bibliothèque départementale de Baranya), coll. « Pannónia könyvek »,‎ , 221 p. (ISBN 963-7272-61-5)
  • (hu) « Angster József halála » [« Mort de József Angster »], Zenei Szemle, Temesvár, Temesvári Zenebarátok Társasága, vol. 2, no 5,‎ , p. 158-159 (OCLC 896844638, lire en ligne)