Jésus vidéo

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Jésus vidéo (titre original : Das Jesus Video) est un roman de science-fiction de l'auteur allemand Andreas Eschbach paru en 1998 et traduit en langue française en 2001.

Résumé[modifier | modifier le code]

On découvre lors de fouilles en Israël le mode d'emploi d'un camescope enfoui depuis 2000 ans. Où se trouve le caméscope et surtout sa cassette, sur laquelle on pourrait peut-être voir Jésus ?

Le jeune Stephen, archéologue, mène l'enquête... Il va se heurter à un milliardaire pas si philanthrope que çà, à la police israélienne et aux services secrets du Vatican...

Prix littéraires[modifier | modifier le code]

Édition française[modifier | modifier le code]

Adaptation à la télévision[modifier | modifier le code]

Le roman a été adapté à la télévision par la réalisation d'un téléfilm en deux parties, intitulé en Français À la poursuite du passé (le DVD est vendu sous le titre Jesus Code). Le téléfilm diffère du roman sur plusieurs aspects : l'héroïne, avec Stephen, ne s'appelle pas Judith mais Sharona ; à la fin de la seconde partie, le héros découvre qu'il était lui-même, avec Sharona, le voyageur temporel ; la cassette est détruite lors de l’explosion de l'hélicoptère de l'homme chargé de les tuer (dans le roman, le voyageur temporel est inconnu et la cassette est retrouvée intacte, son contenu étant diffusé sur internet).

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Liens internes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Critiques[modifier | modifier le code]

« L'écriture elle-même ne peut se comparer à celle Des milliards de tapis de cheveux, où chaque nouvelle dégageait grâce et poésie, où chaque phrase semblait ciselée avec précision. Dans Jésus vidéo, l'auteur délaye, se répète, se perd dans des dialogues creux et semble bavarder gentiment… sur six cents pages. La déception est évidemment à la mesure de l'espoir qu'avait suscité l'attente de ce nouveau roman. Jésus vidéo demeure un thriller distrayant, qui pourra sans doute captiver de nombreux lecteurs. »

— Commentaire dans Noosfère