Jérôme Attal

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Attal.

Jérôme Attal

alt=Description de cette image, également commentée ci-après

Jérôme Attal en 2010

Naissance 18 juillet 1970 (44 ans)
Nationalité Française
Profession
Activité principale
Autres activités

Jérôme Attal est un écrivain, parolier, scénariste, auteur-compositeur-interprète et chanteur français. Il est le petit-fils du peintre belge Jacques Collas. Il vit à Paris.

Biographie[modifier | modifier le code]

Illustrant ses talents de chanteur dans le registre de la chanson pop française, dans le sillage de l'héritage de Serge Gainsbourg, Jérôme Attal est également parolier pour d'autres artistes, dont Johnny Hallyday, Vanessa Paradis, Florent Pagny, Eddy Mitchell, Constance Amiot, Pierre Guimard, Michel Delpech, Jenifer, Mickaël Miro, Mareva Galanter, Marie-Amelie Seigner, Daran, William Rousseau entre autres.

Ses influences musicales revendiquées, outre les filles en général, qui occupent une place prépondérante dans son œuvre, vont de Serge Gainsbourg à Nick Cave & the Bad Seeds, en passant par The Smiths, Joy Division, David Bowie, The Cure, Echo & the Bunnymen, PJ Harvey ou encore Interpol.

Il a sorti Comme elle se donne, premier album studio distribué (Roy Music, Discograph), à l'automne 2005, dont ont été extraits deux clips, l'un Comme elle se donne réalisé par Frédéric Taddeï avec Marie Denarnaud et Vahina Giocante, et l'autre sur une chanson qu'il interprète avec la jeune actrice Mélanie Laurent, Quand tu ne m'aimeras plus.

Il est aussi connu pour son journal intime en ligne, qu'il tient avec une grande régularité sur son site web depuis 1998. Artiste à l'écriture sensible et travaillée[réf. nécessaire], Jérôme Attal est également un auteur de nouvelles, dont plusieurs ont été publiées dans la revue Bordel, chez Flammarion.

En 2001, Jérôme Attal, devant le développement spectaculaire de la communauté des diaristes en ligne, a créé un blog sous une identité imaginaire. Sous le pseudo de « Henri le diariste », il inventera un personnage simple et attachant : « en ce qui concerne son caractère, à 28 ans, il a gardé une âme d'enfant, égoïste, impulsif, vantard, naïf, tendre, bagarreur, sincère et roublard à la fois ». La supercherie sera révélée début juin 2002, alors que le personnage, très populaire, était devenu l'une des figures majeures de la communauté des écrivains virtuels français.

Précédé d'une nouvelle inédite dans le numéro de la revue Bordel consacré à Patrick Dewaere en janvier 2007, Jérôme Attal sort en février 2007 son premier roman, L'Amoureux en lambeaux, aux Éditions Scali.

En août 2007, une nouvelle évoquant une rencontre entre Jacques Mesrine et la chanteuse Barbara paraît dans le numéro 7 de la revue Bordel.

En février 2008, sort aux éditions Le mot et le reste un récit formé de courts textes, souvenirs d'enfance, d'adolescence et d'histoires d'amour, prenant pour cadre les chansons des Beatles. Ce livre, dont le titre fait référence aux deux fameux albums de compilation des Beatles, est aussi un clin d'œil à Stendhal : Le Rouge et le Bleu.

A la rentrée octobre 2008, tout en publiant de nouvelles chansons sur son Myspace, Jérôme Attal travaille avec Mareva Galanter sur l'album Happy fiu, et publie son deuxième roman Le garçon qui dessinait des soleils noirs, chez Stéphane Million éditeur

En février 2009 il signe dans la revue Bordel un pastiche d'Harry Potter, Henri Pottier à l'école de France, et un autre du Lolita de Vladimir Nabokov qu'il intitule Fat Lolita. Un livre sur Andy Warhol qui se propose d'atteindre la quintessence de l'artiste New-Yorkais par le pastiche et la fiction sort en mars 09, au moment où se tient à Paris une rétrospective du peintre américain. La couverture du livre est dessinée par le créateur Jean-Charles de Castelbajac

En été il travaille sur l'album d'Eddy Mitchell Grand écran, signant notamment l'adaptation française du morceau de Johnny Cash I Walk the Line qui devient Je file droit.

À l'automne 2009, il écrit un texte à la première personne où il se met sous le stetson de Dean Martin pour la revue Bordel consacré au Rat pack, et tourne en tant qu'acteur dans le film de Franck Guérin: La fille aux allumettes, dont il a coécrit le scénario avec le réalisateur. La première diffusion du film est prévue sur Arte le 25 décembre au soir dans le programme Courts-circuits. Fort de cette expérience cinématographique, il travaille à d'autres projets[Lesquels ?].

Pagaille monstre un roman d'amour sur le principe des livres-jeu, avec choix en fin de paragraphes et plusieurs fins possibles sort le 4 novembre 2010 chez Stéphane Million éditeur et remporte un franc succès[réf. nécessaire]. En mai 2010 il ouvre Le grand Bordel de Cannes, recueil de textes sur le festival, avec une nouvelle sur le cinéma qui s'appelle Presqu'une vie.

En 2010 sur l'album de Marie-Amélie Seigner il signe plusieurs textes dont le single On se regardait.

Le 7 octobre 2010, sort son sixième livre Folie furieuse une suite à Pagaille monstre, la première histoire d'amour dont vous serez peut-être l'héroïne. Le même jour, il signe deux textes de chansons coécrits avec Emmanuelle Cosso Merad dans le nouvel album de Florent Pagny dont le titre du disque Tout et son contraire.

Le 29 novembre sortent quatre textes de chansons écrits par Jérôme pour le nouvel album de Jenifer : La Vérité, L'Envers du paradis, Le Risque, C'est quand qu'on arrive ? En mars 2011, son premier roman L'amoureux en lambeaux ressort en format poche.

En mars 2012 paraît L'histoire de France racontée aux extra-terrestres, son septième roman une ode personnelle et réjouissante à l'histoire de France à travers grands héros remixés et souvenirs d'enfance. A mi-chemin entre Le petit prince de Saint-Exupéry et La pêche à la truite en Amérique de Richard Brautigan. 32 chapitres délirants dont les conversations secrètes d'Andy Warhol et François Mitterrand, le journal intime de Louis XIV, le go-fast de la révolution française, l'histoire de France doit-elle se méfier des jeunes filles au pair ? etc. L'auteur y prône une patrie de visages rencontrés et rêve d'un pays aussi rassurant qu'une part de tarte aux pommes.

En avril 2012, Jérôme Attal est nommé au Prix de la création musicale dans la catégorie Auteur/Parolier de l'année.

De février 2012 à octobre 2012, rencontres / lectures en librairies et participation à de nombreux salons du livre dont ceux de Montaigu, du Mans, Châteauroux, Saumur, Arcachon, etc. et une semaine de dédicaces sur les plages du Morbihan avec Les nocturnes littéraires.

En juillet 2012 il signe un texteintitulé Kennedy sur le nouvel album du chanteur et musicien Daran.

En septembre 2012, parution d'un texte pour la revue littéraire Bordel consacré à son admiration pour l'écrivain Jean-René Huguenin.

En novembre 2012, nouvelles contributions & créations. Textes de chansons Manhattan sur le nouvel EP de Constance Amiot.

Un tableau de Hopper dans le nouveau disque de Johnny Hallyday, L'Attente.

En février 2013 paraît Le Voyage près de chez moi. En même temps, paraîtra une version revisitée dePagaille monstre en format poche chez Pocket.

En mai 2013 paraît Love Songs, le sixième album de Vanessa Paradis pour laquelle il écrit le texte de la chanson Sombreros sur une musique de Ben Ricour. Parallèlement, il retrouve le réalisateur Franck Guérin pour le tournage d'un court-métrage prévu sur Arte début 2014 dont il a écrit le scénario et dont il incarne le personnage principal.

Le 19 septembre 2013 Folie furieuse sort en version poche chez Pocket.

Novembre 2013 il signe La fêlure, chanson sur l'album de Garou, dont la musique a été composée par Daran.

Janvier 2014, L'histoire de France racontée aux extra-terrestres paraît chez Pocket.

Le 14 Février 2014 première diffusion sur ARTE du film de Franck Guérin, Alice Island. Jérôme Attal a écrit scénario et dialogues, et y joue l'un des rôles principaux. On trouve dans le film deux chansons dont il a écrit les paroles, dont une qu'il interprète.

Le 7 mai 2014 paraît Presque la mer, son nouveau roman, aux éditions Hugo roman. Tout de suite très bien accueilli par le public et la critique (ELLE, LIRE, LE NOUVEL OBS etc.)[réf. nécessaire]

Parallèlement en mai et juin 2014 il signe les paroles de deux chansons : Montparnasse, pour la chanteuse Constance Amiot, et Défendre Alice, pour le chanteur Valentin Marceau.

Discographie[modifier | modifier le code]

  • 2005: Comme elle se donne
  • 2004: Live récompensé par le prix de l'album autoproduit en 2005

Œuvres littéraires[modifier | modifier le code]

Romans
  • Presque la mer ( mai 2014) chez Hugo Romans.
  • Le Voyage près de chez moi (février 2013) chez Stéphane Million éditeur.
  • L'histoire de France racontée aux extra-terrestres (mars 2012), chez Stéphane Million éditeur, (version augmentée janvier 2014) chez Pocket.
  • Folie furieuse (octobre 2010), chez Stéphane Million éditeur, (version augmentée septembre 2013) chez Pocket.
  • Pagaille monstre (février 2010), chez Stéphane Million éditeur, (version augmentée février 2013) chez Pocket.
  • Le journal fictif d'Andy Warhol (mars 2009)chez Stéphane Million éditeur
  • Le garçon qui dessinait des soleils noirs (octobre 2008) chez Stéphane Million éditeur
  • L'amoureux en lambeaux (février 2007) aux éditions Scali (2ème édition en mars 2011 en format poche)
Récits
  • La mémoire (de Jean-René Huguenin) dans la peau (septembre 2012), chez Stéphane Million éditeur
  • Le Rouge et le Bleu (ou comment la musique des Beatles infuse dans l'existence) (février 2008) aux éditions Le Mot et le Reste
Nouvelles / Short-stories

Nouvelles parues dans Bordel (revue), chez Flammarion :

  • Pourquoi les poèmes japonais écrits à Paris finissent toujours en queue de poisson. (mai 2011), chez Stéphane Million éditeur
  • Presqu'une vie (mai 2010), chez Stéphane Million éditeur
  • Dinorama (octobre 2009), chez Stéphane Million éditeur
  • Fat Lolita (février 2009), chez Stéphane Million éditeur
  • Blade runner vs star academy (février 2009), chez Stéphane Million éditeur
  • On ne se souvient pas du goût des baisers (mai 2008), chez Stéphane Million éditeur
  • Le sombre amour de Jacques Mesrine (septembre 2007) Paru dans la revu Bordel et repris dans La lettre des amis de Barbara
  • 15 x Patrick Dewaere (janvier 2007)
  • Le Poids de l'existence vu d'une chaise d'arbitre de tennis (mars 2006)
  • Le Dickfor (octobre 2004) chez Flammarion
  • Triptyque d'un soir de juin (juin 2003) chez Flammarion

Œuvres - textes de chansons pour divers interprètes -[modifier | modifier le code]

Quelques textes parmi plus d'une centaine.
  • Des compagnons. Michel Delpech. (Jérôme Attal / Alain Lanty)
  • S'il n'est pas trop tard. Johnny Hallyday. (Jérôme Attal / Daran)
  • Sombreros. Vanessa Paradis. (Jérôme Attal / Ben Ricour)
  • L'envers du paradis. Jenifer. (Jérôme Attal / Pierre Guimard)
  • La vérité. Jenifer. (Jérôme Attal / Pierre Guimard - Pierrick Devin)
  • Défendre Alice. Valentin Marceau (Jérôme Attal / Valentin Marceau)
  • Les jours. Constance Amiot (Jérôme Attal / Constance Amiot)
  • Le risque. Jenifer. (Jérôme Attal / Antoine Chance)
  • Kennedy. Daran. (Jérôme Attal / Daran)
  • Montparnasse. Constance Amiot. (Jérôme Attal / Constance Amiot)
  • La fêlure. Garou. (Jérôme Attal / Daran)
  • Un tableau de Hopper. Johnny Hallyday. (Jérôme Attal - Emmanuelle Cosso Merad / Daran)
  • Manhattan. Constance Amiot. (Jérôme Attal / Constance Amiot)
  • Dans les bras de personne. Mickaël Miro. (Jérôme Attal / Tina Harris - Jamie Hartman)
  • J'aime Avril à Paris. Eddy Mitchell. (adapt. du standard Avril in Paris)
  • Je file droit. Eddy Mitchell. (adapt. de I walk the line de Johnny Cash)
  • Derrière l'arc en ciel. Eddy Mitchell - Mélody Gardot. (adapt. de Over the rainbow.)
  • On se regardait. Marie-Amélie Seigner. (Jérôme Attal / William Rousseau)
  • C'est le soir que je pense ma vie. Florent Pagny. (Jérôme Attal - Emmanuelle Cosso Merad / William Rousseau - Jean-Pierre Pilot)
  • Stéphanie. Pierre Guimard. (Jérôme Attal - Pierre Guimard / Pierre Guimard)
  • Le parc où l'on s'aimait. Pierre Guimard. (Jérôme Attal / Pierre Guimard)
  • Le bout du monde. Constance Amiot. (Jérôme Attal / Constance Amiot)
  • Mon amour oublie que je l'aime. Florent Pagny. (Jérôme Attal / Daran)
  • Tout et son contraire. Florent Pagny. (Jérôme Attal - Emmanuelle Cosso Merad / Daran)
  • La fête des loges. William Rousseau. (Jérôme Attal / William Rousseau)
  • Le souffle d'un matin. Constance Amiot. (Jérôme Attal / Constance Amiot)
  • Un jour je basculerai. Mareva Galanter. (Jérôme Attal - Mareva Galanter / Frédéric Norman Rouet)
  • La remontrance. Chimène Badi. (Jérôme Attal / Alain Lanty)
  • La vie difficile. Pierre Guimard. (Jérôme Attal / Pierre Guimard)
  • Marche ou crève. Pierre Guimard. (Jérôme Attal - Pierre Guimard / Pierre Guimard)
  • Les beaux souvenirs ne meurent jamais. Pierre Guimard. (Jérôme Attal - Pierre Guimard / Pierre Guimard)
  • Disparue Albertine. Pierre Guimard. (Jérôme Attal - Pierre Guimard / Pierre Guimard)
  • Le rêve américain. Pierre Guimard. (Jérôme Attal - Pierre Guimard / Pierre Guimard)
  • La maison. Pierre Guimard. (Jérôme Attal - Pierre Guimard / Pierre Guimard)
  • Je m'arrête à toi. Pierre Guimard. (Jérôme Attal - Pierre Guimard / Pierre Guimard)
  • Viens. Vendetta + Arthur H. (Jérôme Attal - Sylvie Hoarau / Sylvie Hoarau - Stéphane Dorey)
  • Everest. Vendetta. (Jérôme Attal - Sylvie Hoarau / Sylvie Hoarau - Stéphane Dorey)

Cinéma[modifier | modifier le code]

  • Alice Island. 2014 (Un film de Franck Guérin), écrit par Jérôme Attal et Franck Guérin. Dialogues de Jérôme Attal.

Avec Cassandre Manet, Jérôme Attal, Nicolas Ullmann. Auteur des deux chansons du film, dont Ellis Island (Jérôme Attal / Valentin Marceau)

Avec Caroline Ducey et Claude Berne. Petit rôle dans le film + auteur et interprète de la chanson titre : Hôtel du paradis (Jérôme Attal / Frédéric Norman Rouet)

  • La fille aux allumettes. 2009 (Un film de Franck Guérin), écrit par Jérôme Attal et Franck Guérin.

Avec Annabel Rohmer, Jérôme Attal, Florine Delobel, Cindy Gaillot, Agnes Bouille, Alexandra Yermak, Morgane Cabot. Image de Mathieu Pansard. produit par Yan Piquer pour Gulliver Productions/Arte France

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :