Izzat Ghazzawi

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Izzat Ghazzawi (1951-2003) est un écrivain et critique littéraire palestinien.

Ex-doyen de l'Université de Birzeit, il a fait partie du bureau exécutif du Conseil palestinien pour la justice et la paix et il a présidé la première Conférence internationale des écrivains en Palestine (1997).

Son fils Ramy, âgé de 16 ans, a été tué dans la cour de son école par l’armée israélienne alors qu’il portait secours à un ami blessé.

Il fut emprisonné et censuré à plusieurs reprises par les autorités israéliennes pour ses activités politiques.

Il reçoit le prix international pour la liberté d’expression en 1995 à Stavanger et le prix Sakharov pour la liberté de l'esprit en 2001 (en même temps que Nurit Peled-Elhanan).

Il a publié, avec l’écrivain israélien Abraham Yehoshua et le photographe Oliviero Toscani, un livre qui a connu un succès retentissant sur les rapports entre les Palestiniens et les Israéliens.

Il est mort le 4 avril 2003, chez lui à Ramallah.

Liens externes[modifier | modifier le code]