Iyomante

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Iyomante, peinture japonaise, vers 1870

La cérémonie Iyomante (イオマンテ, iomante?) est une cérémonie religieuse de l'ethnie des Aïnous (Japon), c'est « la cérémonie de l'esprit ours ». Plus exactement, la cérémonie du renvoi des esprits des ours. Elle a pour but de procurer des ressources aux familles aïnoues.

Histoire[modifier | modifier le code]

Il s'agit de sacrifier rituellement des ours adultes qu'ils ont élevés, nourris et soignés depuis leur naissance. C'est un puissant rituel de protection dans lequel l'esprit de l'ours est sanctifié. En effet, dans la religion aïnoue, l'ours est le plus important esprit kamuy), le maître de la forêt, le protecteur de toute vie terrestre.

Ce rituel peut sembler cruel, mais il est avant tout une célébration religieuse afin de remercier humblement l'esprit de l'ours pour ses sacrifices et pour garantir le succès des chasseurs. Les ours permettent aux êtres humains de se vêtir (de peaux), de se nourrir (la viande) et d'obtenir toutes autres sortes de produits nécessaires à la vie courante.

Interdite durant les périodes d'assimilation forcée japonaise, la cérémonie Iyomante se faisait clandestinement. Tradition culturelle ancrée dans les croyances aïnoues, elle s'est poursuivie malgré tout durant plusieurs siècles (du XIIIe au milieu du XXe), avant de devenir une attraction touristique russe et japonaise à l'image d'une corrida. Face à la fascination morbide exercée par la cérémonie sur leurs voisins, les Aïnous décidèrent alors d'abandonner cette tradition. Par ailleurs, ils vivent aujourd'hui avec le niveau de vie japonais, disposent de nombreuses autres ressources et ne se vêtent plus de peaux d'ours.