Iveco 370

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
FIAT - IVECO 370
Iveco 370
Un Fiat 370 1ère série 1976

Marque Drapeau : Italie IVECO
Années de production 1976 - 1999
Classe Autocar ligne et GT
Usine(s) d’assemblage Drapeau de l'Italie Valle Ufita
Moteur et transmission
Moteur(s) Fiat-IVECO 8210.02 - 8260.02 - 8220.22
Cylindrée 13 798 - 12 876 - 17 144 - 9 572 cm3
Puissance maximale à 1 500 tr/min : 260 - 260 - 352 - 345 ch
Couple maximal à 1 000 tr/min : 1.400 Nm
Poids et performances
Poids à vide PTAC : 9 500/12 000 kg
Vitesse maximale 120 km/h
Châssis - Carrosserie
Carrosserie(s) Ligne 55 places
Grand Tourisme - 47 + guide
Dimensions
Longueur 9/10/12 000 mm
Largeur 2 500 mm
Hauteur 3 280 mm
Volume du coffre 8 200 dm3
Chronologie des modèles
Précédent Fiat 343 Iveco 380 Euroclass Suivant

L'autocar IVECO 370 est un véhicule de transport de personnes destiné à un service de ligne régulier et grand tourisme.

Présenté au mois d'août 1976 sous la marque Fiat Bus, c'est le digne héritier du Fiat 343. Le "370" sera le premier autocar à arborer le logo IVECO Bus à partir de 1983.

Sa gamme très étendue sera livrée avec différentes carrosseries, comme de coutume en Italie où les carrossiers indépendants ont acquis une renommée mondiale. Outre la gamme standard carrossée par Fiat, usine de Cameri, il sera habillé notamment par Menarini, Orlandi, Dalla Via et Padane, pour ne citer que les plus importants. D'autres carrossiers étrangers comme notamment Van Hool ont utilisé cet excellent châssis motorisé.

Équipé à sa sortie du moteur Fiat 8210.02 de 13.798 cm3 développant 260 ch, il était disponible en 3 variantes disposant de 48 à 57 sièges :

  • ligne régulière,
  • tourisme,
  • GT - grand tourisme

À partir de 1979, il arborera le seul logo IVECO Bus et bénéficiera du moteur Fiat 8260.02 de 12 876 cm3 développant 260 ch.

En 1980, Carrozzeria Orlandi qui faisait déjà partie du groupe Fiat, présenta sa version Poker, un majestueux autocar GT sur la base du 370.

En 1981, une version raccourcie de 10,5 mètres voit le jour, équipée de la même motorisation.

À partir de 1982, les versions châssis destinés aux carrossiers extérieurs pour les GT sont équipées du nouveau moteur Fiat V8 de 17.174 cm3 développant 352 ch. C'est en 1983, après l'intégration complète de l'allemand Magirus, qu'une version "Magirus M2000", carrossée par Orlandi est commercialisée avec succès en Allemagne, quelques exemplaires seront aussi vendus en France sous le label Unic. En France, ce sera la version IVECO Lorraine qui sera le plus appréciée.

En 1985, toute la gamme IVECO bus et camions reçoivent des motorisations turbo compressées. L'Iveco 370 n'échappe pas à la règle et la gamme est alors équipée de moteurs Fiat 8220.22 de 9 572 cm3 développant 240 ch.

En 1988, IVECO Bus décide de lancer sa propre version GT avec le 370S. Cet autocar, comme les versions châssis pour les carrossiers extérieurs sera équipé du moteur Fiat 8210.22B de 13.798 cm3 développant 304 ch.

En 1994, Iveco lance sa dernière version châssis du 370, le 370SE (Ecologique), destiné uniquement aux carrossiers italiens Orlandi et Dalla Via. Ce modèle recevra le moteur Fiat 8460.41S de 9 500 cm3 développant 345 ch.

L'Iveco 370 sera un des meilleurs autocars Iveco et aura transporté au moins une fois chaque citoyen italien. Des milliers d'exemplaires ont été fabriqués jusqu'en 1998. En 2008, il n'est pas rare d'en rencontrer encore en parfait état sur les routes des pays d'Europe de l'Est ou d'Afrique.

C'est l'Iveco 380 Euroclass qui remplace ce monument à partir de 1995. La production du chassis pour les carrossiers continuera jusqu'en 1999.

Fiat Iveco 370
Magirus M2000 - version allemande du Fiat-Iveco 370

Les différentes séries et modèles[modifier | modifier le code]

Dans la liste qui suit, le code 370 désigne le modèle, le nombre suivant désigne la longueur arrondie en mètres, le dernier nombre désigne la puissance du moteur en dizaine de Ch (ex 20 pour 200 Ch). Dans les 2ème et 3ème série, le L désigne la version Luxe.

1ère série : 1976 - 1982[modifier | modifier le code]

  • Fiat 370.10.20
  • Fiat 370.10.25
  • Fiat 370.11.26
  • Fiat 370.12.25
  • Fiat 370.12.26
  • Fiat 370.12.35

2ème série : 1983 - 1987[modifier | modifier le code]

  • Iveco 370.10.L25
  • Iveco 370.10.24
  • Iveco 370.12.L25
  • Iveco 370.12.30
  • Iveco 370.12.35
  • Iveco 370.9.24

3ème série : 1988 - 1993[modifier | modifier le code]

  • Iveco 370S.10.24
  • Iveco 370S.10.L25
  • Iveco 370S.12.L25
  • Iveco 370S.12.30
  • Iveco 370S.12.35
  • Iveco 370S.9.24

4ème série : 370SE Ecologique : 1994 - 1996[modifier | modifier le code]

  • Iveco 370SE.9.27 chassis réservé pour Orlandi Poker et DallaVia Giotto
  • Iveco 370SE.10.29
  • Iveco 370SE.12.31 chassis réservé pour Orlandi Poker et DallaVia Palladio
  • Iveco 370SE.12.35 chassis réservé pour Orlandi Domino GTS

Les carrosseries dérivées sur le chassis Fiat-Iveco 370[modifier | modifier le code]

Liste des principaux carrossiers ayant travaillé sur la base du chassis Fiat Iveco 370 :

  • Carrossiers italiens :

Cameri - Menarini - Orlandi - Minerva - Padane - De Simon - Dalla Via - Barbi - Portesi - Autodromo - Bianchi - Cacciamali - Garbarini - Macchi

  • Carrossiers européens :

Beulas - Car Bus - Cimt Lorraine - Imer - Mat Mar - Merkavim - Ringsted - Ruggeri - Saracackis - Van Hool - Ikarus