Ivan Marchuk

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Ivan Marchuk

Naissance 12 mai 1936
Moskalivka, région de Ternopil, Ukraine
Nationalité Ukrainien Drapeau de l'Ukraine
Activités Artiste-peintre

Ivan Marchuk est un artiste ukrainien, un des fondateurs de l'avant-garde ukrainienne, l'artiste du Peuple de l'Ukraine, lauréat du Prix national T.H.Shevchenko. En octobre 2007, selon le Telegraph Co.uk[1] et le vote des Britanniques, Ivan Marchuk arrive à la 72e place des « 100 génies vivants » de notre temps. Ivan Marchuk est l'auteur de la technique unique de peinture, que les critiques appellent « pleuntanizm » : ses peintures ressemblent à la forme des fils enchevêtrés du tissu. Le nom de Marchuk est rarement présenté dans les nombreux événements artistiques en Ukraine. Il est un artiste qui ne vend pas ses œuvres. Ses tableaux sont accrochés dans les musées et galeries d'art[2].

Biographie[modifier | modifier le code]

Ivan Marchuk est né dans le village de Moskalivka, dans la région de Ternopil le 12 mai 1936. En 1951-1956 il fait ses études à l'École d'Art de Lviv. Après son service militaire, il entre à l'Institut des Arts et Métiers de Lviv. Il a déménagé à Kiev en 1965. Sa première exposition solo a eu lieu en 1979[3]. En 1988, il a été admis à l'Union des Artistes. En 1989, il a émigré en Australie. Il a vécu à Sydney, puis à Toronto et New York[4]. En 1997 étant en exil, il a reçu le Prix national ukrainien Shevchenko. Le 18 septembre 2001 il est retourné à Kiev. Il a passé en exil pendant 12 ans. Il vit actuellement à Kiev.

Style et philosophie de l'artiste[modifier | modifier le code]

Pour le moment le maître a plus de quatre mille images et plus de 80 expositions personnelles. Considérant rétrospectivement sa propre vie, Ivan Marchuk divise ses œuvres en cinq principales périodes de la créativité: Les Fleurs, Les Paysages, Le Portrait, La Composition abstraite et maintenant, Marchuk a la période abstraite intitulée Les Regards sur l'infini[5]. Ivan Marchuk est un philosophe de la peinture. Il a commencé son propre style dans l'art, que les critiques appellent pleuntanizm[6]. Le nom vient du mot ukrainien pleuntaty (пльонтати) qui signifie "emmêler". Ce mot très précisément décrit le style de l'artiste. À première vue, les images semblent tissés de nombreux brins. Le pinceau du peintre fait une certaine forme de fils multicolores tissés dans l'image hyperréaliste. Сe n'est qu'une première impression que ces images semblent chaotiques. Marchuk ne considère pas le monde comme étant chaotique, il y a un autre monde qui peut être perçu dans ses peintures, le monde de ses pensées, son subconscient. Chaque spectateur peut trouver quelque chose que les autres ne verraient pas. Chaque tableau est comme une histoire philosophique court. Une figure humaine qui apparaît dans certaines des peintures a toujours l'air mélancolique, triste et fatigué. Dans ses tableaux, on peut voir aussi la présence de la femme qui donne la vie, de joie et d'amour, qui inspire les hommes à accomplir des actes héroïques. Son cycle de peintures Les Fleurs semble être un hymne à la féminité subtile. Il y a une note triste mais qui peut être discerné dans les peintures: elles nous rappellent que les fleurs et la beauté va fleurir quand nous ne seront plus là pour voir tout cela. Dans de nombreuses images, on peut discerner les mains émergeant de l'entrelacement complexe de lignes et de taches de couleur. Ils sont entre les mains d'un créateur, d'un sculpteur, d'un artiste qui crée un univers unique et chimérique. Le créateur et sa création sont inséparables. Marchuk et la réalité virtuelle de ses tableaux sont intégrés dans un ensemble. Il nous invite à faire un voyage à travers son monde[7].

Expositions personnelles[modifier | modifier le code]

  • 2007 - Musée d'Ivan Kavaleridze, Kiev, Ukraine. Музей-майстерня Івана Кавалерідзе
  • 2007 - Galerie "Da Vinci", à Kiev, Ukraine. Галерея Da Vinci
  • 2007 - Musée nationale d'Art russe de Kiev, Kiev, Ukraine. Національний музей російського мистецтва
  • 2006 - Maison de l'Ukraine, Kiev, Ukraine. Український дім
  • 2006 - UNESCO, Paris, France.
  • 2005 - Maison de l'Ukraine, Kiev, Ukraine. Український дім
  • 2005 - Soros Center for Contemporary Art, Kiev, Ukraine. Центр сучасного мистецтва Дж. Сороса
  • 2004 - "Le Soleil au zénith" galerie "Mystets", Kiev, Ukraine. "Сонце в зеніті", галерея "Мистець"
  • 2004 - Musée d'Ivan Kavaleridze, Kiev, Ukraine. Музей-майстерня Івана Кавалерідзе
  • 2004 - Musée national de Taras Chevtchenko, Kiev, Ukraine. Національный музей Т. Г. Шевченко
  • 2003 - "Quel nuit au clair de lune" galerie "Mystets", Kiev, Ukraine. Галерея "Мистець"

Références[modifier | modifier le code]

  1. (en) The Telegraph, « Top 100 living geniuses », The Telegraph,‎ 2011 (consulté le 9 novembre 2011)
  2. (ru) milliart.com, « Одержимый и ненасытный Иван Марчук », milliart.com,‎ 2010 (consulté le 8 novembre 2011)
  3. (en) ArtUkraine.com, « Ivan Marchuk Exhibition », ArtUkraine.com,‎ 2007 (consulté le 8 novembre 2011)
  4. (ru) korrespondent.net, « Марчук Иван », korrespondent.net (consulté le 8 novembre 2011)
  5. (ru) comments.ua, « Иван Марчук: «Государство семьдесят лет борется со мной» », comments.ua,‎ 2011 (consulté le 8 novembre 2011)
  6. (ru) "Донецкий коммуникационный ресурс", « Гений современности - в Донецке », "Донецкий коммуникационный ресурс",‎ 2007 (consulté le 9 novembre 2011)
  7. (en) wumag.kiev.ua, « Virtual dreams of Ivan Marchuk », wumag.kiev.ua (consulté le 8 novembre 2011)