Ivaïlo Gabrovski

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Ivaïlo Gabrovski
Image illustrative de l'article Ivaïlo Gabrovski
Ivaïlo Gabrovski en 2009
Informations
Nom Ivaïlo Gabrovski
Date de naissance (37 ans)
Pays Drapeau de la Bulgarie Bulgarie
Équipes amateurs
2008
2011
Heraklion-Nesebar-Kastro
CC Nessebar
Équipes professionnelles
2000-2002
2003
2004
2005
2006
2007
2009
2012
Jean Delatour
MBK-Oktos
Oktos
Miche
Flanders
Storez Ledecq Materiaux
Heraklion-Nesebar-Kastro
Konya Torku Seker Spor
Principales victoires
Championnats

Maillot de champion de Bulgarie Champion de Bulgarie sur route 2002, 2005, 2006, 2007, 2009
Maillot de champion de Bulgarie Champion de Bulgarie du contre-la-montre 2001, 2003, 2004, 2005, 2006, 2007, 2008
Courses par étapes dont
Tour de Bulgarie 2003, 2006, 2008, 2009, 2011
Tour de l'Ain 2001
Tour de Turquie 2007
Tour de Roumanie 2005

Tour de Serbie 2006

Ivaïlo Gabrovski est un coureur cycliste bulgare né le à Sofia.

Biographie[modifier | modifier le code]

Formé en France, Ivaïlo Gabrovski est multiple champion de Bulgarie. Il est recordman du nombre de victoire au classement général de son tour national, le Tour de Bulgarie.

Il remporte le Tour de Turquie 2012 grâce à une attaque initiée lors de la première épreuve de montagne de l'histoire de ce Tour, la troisième étape menant à Elmali. Il se détache à 8 kilomètres de l'arrivée et l'emporte en solitaire[1]. Pendant les étapes subséquentes, il se charge de contrôler lui-même les échappées sur les routes ondulantes. Il remporte finalement le Tour classé 2.HC au terme de la huitième étape[2], lui qui l'avait également gagné en 2007 alors que l'épreuve était classée d'une moindre importance, soit 2.2[3].

Le , il a été annoncé aux médias que le Bulgare a été contrôlé positif à l'EPO, au terme de la troisième étape qu'il avait remporté[4]. Gabrovski est alors suspendu pour deux ans[5]. Cette suspension s'étend du début de ce Tour de Turquie au 16 juillet 2014[6].

Palmarès[modifier | modifier le code]

Classements mondiaux[modifier | modifier le code]

Année 2005 2006 2007 2008 2009 2010 2011 2012
UCI Africa Tour 114e[7] 29e[8] 62e[9]
UCI Europe Tour 318e[10] 18e[11] 129e[12] 89e[13] 85e[14] 326e[15]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (en) Aymeric Brunet, « Tour de Turquie #3 : Gabrovski au sommet, Bardet 5ème », sur velostory.net,‎ (consulté le 15 août)
  2. (en) « Tour de Turquie - Victoire finale du Bulgare Ivaïlo Gabrovski », sur quebec.huffingtonpost.ca,‎ (consulté le 15 août 2012)
  3. (en) Aymeric Brunet, « Tour de Turquie #3 : Gabrovski au sommet, Bardet 5ème », sur velostory.net,‎ (consulté le 15 août 2012)
  4. « Gabrovski positif à l'EPO », sur www.lequipe.fr (consulté le 18 juillet 2012)
  5. Alexandre Mignot, « Deux ans de suspension pour Ivailo Gabrovski », sur cyclismactu.net,‎
  6. [PDF] (en) « Anti-doping Rule Violations », sur uci.ch, Union cycliste internationale,‎ (consulté le 29 juillet 2014)
  7. « Classements Route UCI 2007-2008 », sur uci.html.infostradasports.com, UCI (consulté le 27 février 2015)
  8. (en) « Africa Tour Points Detail », sur uci.html.infostradasports.com, UCI (consulté le 11 janvier 2015)
  9. (en) « Africa Tour Points Detail », sur uci.html.infostradasports.com, UCI (consulté le 31 décembre 2014)
  10. « Classements Route UCI 2005 », sur uci.html.infostradasports.com, UCI (consulté le 27 février 2015)
  11. « Classements Route UCI 2005-2006 », sur uci.html.infostradasports.com, UCI (consulté le 27 février 2015)
  12. « Classements Route UCI 2006-2007 », sur uci.html.infostradasports.com, UCI (consulté le 27 février 2015)
  13. « Classements Route UCI 2007 - 2008 - 10/17/2008 - Classements finaux des Circuits Continentaux UCI - Classement Individuel - Hommes Elite et Moins de 23 ans - Europe Tour », sur uci.html.infostradasports.com, UCI (consulté le 17 février 2015)
  14. (en) « Europe Tour Points Detail », sur uci.html.infostradasports.com, UCI (consulté le 11 janvier 2015)
  15. (en) « Europe Tour Points Detail », sur uci.html.infostradasports.com, UCI (consulté le 31 décembre 2014)

Liens externes[modifier | modifier le code]