Iván Ríos

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Rios.

José Juvenal Velandia, alias Iván Ríos, alias Manuel Jesús Muñoz Ortiz (19 décembre 19613 mars 2008), né à San Francisco (Putumayo), en Colombie, était le chef du Bloc Nord-occidental des FARC, et le plus jeune membre du Secrétariat, la plus haute instance de ce mouvement guérillero.

José Juvenal Velandia

Il a été tué par un de ses gardes du corps le 3 mars 2008, dans une zone montagneuse du département de Caldas. Les forces armées colombiennes cherchaient à le capturer, lorsqu'un membre des FARC surnommé « Rojas » (Pedro Pablo Montoya de son vrai nom), apporta le 6 mars 2008 une main droite humaine coupée, un ordinateur portable et une carte d'identité aux militaires[1].

Rojas affirma que tout cela appartenait à Ríos, et affirma que ce dernier avait été son chef. Il affirma avoir tué Ríos trois jours plus tôt. L'étude des empreintes digitales prouva que la main coupée était bien celle de Ríos. Les forces armées colombiennes purent ensuite récupérer le reste du corps.

Il semblerait que le mobile de l'assassinat ait été la prime de 2,6 millions de dollars offerte pour la capture de Iván Ríos. Finalement Rojas reçut comme récompense une prime de 5 milliards de pesos (environ 2 millions d'euros).

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. A manos de sus propios hombres murió 'Iván Ríos', miembro del Secretariado de las Farc, El Tiempo, 7 mars 2008.